le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Moutet fait parler son expérience du format UTS pour se sortir d’un match serré contre Fritz

Corentin Moutet a battu Taylor Fritz sur le fil dans le tout premier match de l’UTS4 (14-11, 13-12, 14-15, 13-11).

Corentin Moutet at UTS4 in 2021 Corentin Moutet at UTS4 in 2021 © UTS

UTS4 – Groupe B

Moutet bat Fritz : 14-11, 13-12, 14-15, 13-11

  • L’information principale : Corentin Moutet s’est imposé contre Taylor Fritz dans le premier match de l’UTS4.
  • Vous apprendrez aussi : The Tornado a fait la différence sur son utilisation des cartes UTS et sa maîtrise du format.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que le match est monté en tension au fil des points pour se finir en thriller.

L’UTS4 ne pouvait pas mieux commencer. Corentin Moutet a accroché la ligne sur le tout dernier point du quatrième quart-temps pour sécuriser la victoire aux dépens de Taylor Fritz en ouverture de la compétition ce lundi (14-11, 13-12, 14-15, 13-11).

Plus habile dans l’utilisation des cartes, en particulier celle offrant deux points sur les deux échanges à venir, The Tornado s’est fait peur après avoir perdu un troisième quart-temps où il avait pourtant pris le large. Mais il s’est ressaisi dans le quatrième pour assurer la victoire.

Avec ce succès, Moutet s’empare de la tête du groupe B, et met déjà Fritz sous pression. The Hotshot sera quasiment condamné à remporter ses deux derniers matchs du premier tour, contre Fabio Fognini plus tard dans la journée, puis Daniil Medvedev mardi, pour se donner une chance de se qualifier pour les demi-finales.

UTS4, Group B, Rankings
UTS4, Group B

Moutet a dominé son sujet pendant deux quart-temps

L’Américain a payé sa mise en route poussive dans cette rencontre. Moutet est apparu bien plus dynamique, précis dans son jeu, avec ses amorties et services à la cuillères, et inspiré dans l’exploitation du format lors des deux premiers quart-temps. Il a fait courir Fritz, visiblement gêné par le fait de n’avoir plus qu’une balle par point de service et en difficulté pour mettre en place son jeu habituel.

Mais The Hotshot est monté en puissance à compter de la deuxième moitié du deuxième quart-temps. Moutet s’est ainsi tendu, commençant à commettre des fautes et contestant plusieurs décisions arbitrales litigieuses. The Tornado a toutefois tenu pour mener 2-0 dans le match, mais Fritz a bien senti que le vernis était en train de craqueler.

“Il peut bien discuter avec l’arbitre sur des balles qui sont bonnes, je m’en fiche”, a soufflé l’Américain à Jenny Drummond et Max Whittle, les commentateurs de l’UTS, entre les deuxième et troisième quart-temps.

Moutet qualifié dès lundi soir ?

Constamment encouragé par son coach, présent sur le banc pour la première fois à l’UTS, et apparemment remonté par l’attitude de Moutet, Fritz n’a pas lâché quand il comptait quatre points de retard. Il s’est empressé sur ses services et est revenu point après point sur le Français, devenu trop passif dans cette fin de quart-temps.

“J’ai trop fait attention au chrono”, a reconnu Moutet, qui avait commis une erreur d’appréciation préjudiciable sur un lob de son adversaire retombé dans le court, quand Fritz s’estimait “chanceux d’être toujours en vie” dans ce match.

Taylor Fritz at UTS in 2021
Taylor Fritz at UTS in 2021 © UTS

Mais ce ne fut qu’un sursis pour Fritz, trop irrégulier sur l’ensemble de la rencontre pour dominer un Moutet remonté à bloc en fin de match. En lançant parfaitement son UTS4, The Tornado s’ouvre déjà les portes des demi-finales. Il pourrait même les franchir dans la soirée, après son match contre Medvedev.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *