Parents de champion #2 : Aneke Rune

partager

Holger Rune a remporté dimanche 20 septembre son premier titre en pro, le Future 25 000 $ de Klosters. Derrière chaque champion, il y a les parents. La plupart d'entre eux sont très impliqués dans la carrière de leur enfant. Voici la mère d'Holger, Aneke Rune. C'est notre deuxième épisode. Précoce. Holger Rune a remporté, ce dimanche 20 septembre, le Future (25 000 $) de Klosters (Suisse) face au Néerlandais Jesper de Jong. Le premier titre du jeune Danois (17 ans) sur le circuit professionnel. En août, il était parvenu jusqu'en demi-finales du 25 000 $ de Vogau (Autriche), son meilleur résultat jusque là. Holger Rune est l'un des joueurs les plus prometteurs de sa génération et une star montante du tennis. Il a remporté Roland-Garros junior en 2019. Sa mère, Aneke Rune, croit en lui et le suit sur le tournois depuis qu'il a commencé à jouer.
"C'est important, si vous sentez que vous enfants ont un rêve, de les soutenir dans leur rêve, quel qu'il soit."
Aneke Rune suit son fils pendant chaque tournoi et chaque entraînement. C'était important pour elle, et c'est toujours important pour lui.
"C'était un petit garçon, ce n'aurait pas été cool de l'envoyer en compagnie de son coach. Il avait 10 ou 11 ans. Il avait besoin de sa mère." "Je pense qu'elle continuera à venir avec moi sur les tournois, explique Holger. Elle m'aide à me détendre après les matchs, ou quand je suis fatigué après les entraînements. Elle est comme un coach mental pour moi."

Enfant, Holger Rune voulait être Roger Federer

Quand il était enfant, Holger Rune ne voulait pas être pompier ou policier, comme d'autres. Il voulait être Roger Federer. Au Danemark, il était considéré comme un "fou" et sa famille a décidé de déménager à Londres, puis en France, à l'Académie Mouratoglou, pour être au bon endroit pour lui.
"C'est difficile d'être le seul au Danemark avec ce grand rêve. Et personne autour de lui ne comprend ce qu'il se passe. Donc il est à part au Danemark. Il n'est pas comme les autres. Il ne veut pas être comme les autres. Quand nous sommes à la maison pendant une semaine, il trépigne : 'Quand repartons-nous ? J'ai passé assez de temps au Danemark. Je veux retourner là où je me sens bien.' Il se voit dans le monde du tennis. Il aime être dans un environnement où il y a des gens comme lui. Etre à Londres ou être à l'Académie Mouratoglou, il n'est plus à part. Il est l'un d'eux."
Le tennis est très important pour Holger depuis qu'il est enfant. Il vit pour cela et aussi pour la compétition. C'est premier ou rien pour lui.
"Quand il était petit, il voulait jouer des tournois. Je lui répondais : 'Tu es trop petit et tu n'es pas assez'. Il y avait des tournois avec des balles en mousse. Nous avons décidé qu'il pouvait essayer. Il a fini finaliste de ce tournoi. Mais il ne voulait pas du trophée. Il voulait être numéro 1."
Regardez leur histoire.

Parents de champion

#2 Aneke Rune

Par Tennis Majors En association avec Scrine
  • partager

Plus d'actualités

Des contenus exclusifs (vidéo, analyses, interviews ...),des rencontres avec les champions, des conseils techniques, et toute l'actualité du tennis... abonnez-vous à tennismajors.com, le site que tous les passionnés de tennis attendaient !