Barty stoppe la folle série de Krejcikova pour se hisser en quarts de finale, Tomljanovic profite de l’abandon de Raducanu

Ashleigh Barty a mis fin à la série de 15 victoires consécutives de Barbora Krejcikova (N°14) en dominant la Tchèque en huitième de finale de Wimbledon (7-5, 6-3). L’Australienne, à ce stade de la compétition pour la première fois au All England Club, affrontera Ajla Tomljanovic mardi.

Ashleigh Barty at Wimbledon in 2021

Ashleigh Barty ne s’en est jamais cachée ces derniers mois, ajouter Wimbledon à son palmarès est son objectif prioritaire. La numéro 1 mondiale n’est plus qu’à trois victoires au All England Club d’aller au bout de son rêve après son succès autoritaire contre Barbora Krejcikova (N°14) ce lundi en huitième de finale (7-5, 6-3). L’Australienne affrontera mardi Emma Raducanu ou sa compatriote Ajla Tomljanovic pour une place dans le dernier carré.

Qualifiée pour les quarts à Wimbledon pour la première fois de sa carrière, Barty paraît monter en puissance à chaque sortie depuis son entrée en lice dans le tournoi. Il le fallait pour mettre au pas Krejcikova, victorieuse de Roland-Garros et qui restait sur 15 victoires de rang, même si elle disputait son premier Wimbledon en simple. La Tchèque a réalisé une entame plus propre que son adversaire et a breaké la première. Elle a même obtenu une balle de double break à 4-2 en sa faveur, ce qui lui aurait permis de prendre une vraie option sur le gain du premier set. Barty l’a écartée, pour mieux débreaker dans le jeu suivant.

Barty propre dans le jeu, plus irrégulière au service

Ayant bouleversé la dynamique de la rencontre, l’Australienne a laissé passer une première balle de set sur le service de Krejcikova, à 5-4, pour finalement conclure sur le jeu de service suivant de la Tchèque. Ce qui aurait pu la libérer pour de bon n’a pas tout à fait suffi et le match est resté équilibré dans la seconde manche. Krejcikova a obtenu huit balles de break, contre seulement trois pour Barty. Mais elle n’en a converties qu’une, contre deux pour l’Australienne, bien plus opportuniste et encore contrainte de sauver une balle de débreak au moment où elle servait pour le match.

Barbora Krejcikova at Wimbledon in 2021
Barbora Krejcikova at Wimbledon in 2021 © AI / Reuters / Panoramic

Bien plus propre dans le jeu dans le second set (12 coups gagnants pour 8 fautes directes, contre 10 et 16 au cours du premier), Barty s’est encore montrée irrégulière sur son service (53% de première balle). Mais elle a envoyé des signaux positifs pour la suite du tournoi.

Raducanu quitte le tournoi sur abandon

Ajla Tomljanovic sera la prochaine adversaire de la numéro un mondiale. L’Australienne a profité de l’abandon d’Emma Raducanu pour se qualifier pour son premier quart de finale en Grand Chelem. Alors qu’elle était menée 6-4, 3-0, la Britannique a une crise d’hyperventilation sur sa chaise et a demandé un temps-mort médical pour sortir du court. Mais Raducanu n’est jamais revenue et le docteur a annoncé à l’arbitre de la rencontre qu’elle ne reprendrait pas le match.

Avant cela, la rencontre avait été accrochée, surtout dans la première manche. Les deux joueuses, très tendues, ont fait beaucoup de fautes (25 pour Raducanu, 17 pour Tomljanovic) et aucune n’a réussi à prendre le dessus jusqu’à 5-4. L’Australienne a alors breaké la locale pour s’adjuger le premier set. Libérée, Tomljanovic a pris le meilleur départ dans le deuxième acte avant l’abandon de la Britannique.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *