Djokovic a conjuré le mauvais sort sur le court N°1 pour se hisser en huitième de finale

Battu au troisième tour de Wimbledon en 2016, sur le court 1, Novak Djokovic n’a pas vécu le même sort ce vendredi. Sur le même court, il s’est qualifié pour les huitièmes de finale à Londres en dominant Denis Kudla (6-4, 6-3, 7-6).

Novak Djokovic, Wimbledon 2021

Le court numéro 1 de Wimbledon, Novak Djokovic n’en gardait pas des bons souvenirs. Déjà au troisième tour, il s’était incliné en 2016 face à Sam Querrey, après avoir remporté Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Programmé sur le même court ce vendredi, encore au troisième tour et une nouvelle fois après avoir gagné à Paris, le Serbe a conjuré le mauvais sort. Il s’est imposé en trois manches face au qualifié américain Denis Kudla (6-4, 6-3, 7-6).

Le début de partie a été très équilibré. Djokovic a remporté 26 points et Denis 25. Mais la différence s’est, comme souvent, faite dans le money-time. Le numéro un mondial a produit son effort pour prendre le service de son adversaire à sa toute première occasion à 5-4 et ainsi s’adjuger la première manche. L’Américain ne s’est pas assez protégé avec sa première balle (seulement 43% dans le premier acte)

Novak Djokovic, Wimbledon 2021
Novak Djokovic, Wimbledon 2021 / AI / REUTERS / PANORAMIC

Djokovic a sauvé une balle de quatrième set

Djokovic a poursuivi son effort dès le début de la deuxième manche pour faire le break et mener 2-0. Il a payé son petit relâchement dans la foulée en cédant sa mise en jeu pour la première fois de la partie. Fâché, le numéro un mondial a immédiatement repris son avantage. Moins précis dans le deuxième acte, Kudla a terminé avec 14 fautes directes et n’a pas pu inverser la tendance.

Pas résigné, l’Américain, 114e mondial, a pris le meilleur départ dans le troisième set en se détachant rapidement 3-0. Avec 4 aces, Denis Kudla a repoussé les assauts de Novak Djokovic mais le Serbe a finalement réussi à recoller au score dans le septième jeu (4-3). Les deux hommes se sont alors logiquement départagé au tie-break. Le numéro un mondial a mal commencé avec deux doubles fautes. 

Mais le bras de Kudla s’est tendu et il a donné trois points gratuits à son adversaire avec trois fautes directes en coup droit. Toujours accrocheur, le 114e mondial a sauvé une première balle de match à 5-6 dans le tie-break et a ensuite obtenu une balle de set à 7-6 en sa faveur. Djokovic l’a écarté grâce à une bonne première balle et a ensuite conclu la partie sur sa deuxième balle de match avec une défense exceptionnelle dont lui seul a le secret. Le numéro un mondial est en huitième de finale de Wimbledon pour la 13e fois de sa carrière. Il y retrouvera Cristian Garin.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *