“Là-bas, il n’y a pas de bulle, pas de masque” : Fatigué par les règles sanitaires, Paire va partir aux Etats-Unis

Eliminé au premier tour de Wimbledon par Diego Schwartzman, Benoit Paire a même été averti pendant la rencontre pour manque de combativité. Fatigué par les bulles sanitaires en tournoi, le Français a déclaré qu’il allait rester un maximum de temps aux Etats-Unis, où il sera plus libre.

Benoit Paire, Wimbledon 2021

Benoit Paire va partir vivre son rêve américain ! Battu au premier tour de Wimbledon par Diego Schwartzman mardi, le Français a encore créé la polémique en offrant la victoire à son adversaire après un troisième set totalement bâclé. Paire a pris 6-0 en seize minutes et a été averti par l’arbitre de la rencontre pour manque de combativité. A chaud, sur sa chaise, l’Avignonnais a lâché ces mots : 

«”Y’a même pas de plaisir en fait. Je viens juste prendre l’argent. Là j’ai juste envie qu’il y ait 6–0 et je vais rentrer à la maison”.

Un peu plus tard, au micro de nos confrères de beIN Sports, Benoit Paire a confié qu’il allait partir aux Etats-Unis pour préparer la tournée américaine, et également pour profiter d’une plus grande liberté. 

“Je vais partir aux Etats-Unis. Là-bas, il n’y a pas de bulle et pas de masque. Ils ont peut-être compris des choses qu’ici, on n’a pas compris… Je vais rester un maximum là-bas.” 

Benoit Paire n’en peux plus des bulles sanitaires

Benoit Paire l’a déjà répété à plusieurs reprises, la situation sanitaire, les bulles et parfois les huis-clos pèsent sur son moral et sa motivation. Le Français ne prend aucun plaisir à jouer au tennis et trouve ces règles trop strictes. Il l’a encore répété à l’issue de sa défaite face à Schwartzman au micro de beIN Sports.

“On m’a mis de bulle en bulle et j’ai toujours dit que c’était compliqué pour moi ces conditions. Tant que c’est comme ça, je fais de mon mieux, je fais ce que je peux. C’est incohérent. On nous met dans des bulles alors que tout le monde ici est à l’extérieur dans des bars en train de boire des coups, que personne ne porte de masque dehors, qu’il y a des spectateurs qui me parlent à un centimètre et qu’ils n’ont pas de masque… Eux peuvent me filer le Covid, mais nous on est dans une bulle particulière ! Ces règles, je ne les comprends pas”.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *