Medvedev, Tsitsipas, Shapovalov, Berrettini… : Djokovic est le dernier mur à franchir pour la Next-Gen

Novak Djokovic a fait tomber Denis Shapovalov puis Matteo Berrettini à Wimbledon. Le numéro un mondial écarte un par un les candidats à sa succession, après les finales de l’Open d’Australie et Roland-Garros.

13 juillet 2021
Matteo Berrettini 2021 Wimbledon final

Depuis des années, les jeux sont ouverts. Quel joueur de la Next-Gen brisera le plafond de verre pour gagner un titre du Grand Chelem ? Depuis 2019, cette génération de joueurs nés en 1996 et après, ce qui inclut Daniil Medevdev (N°2 ATP), Stefanos Tsitsipas (N°4), Alexander Zverev (N°6) et Andrey Rublev (N°7), a conquis sa place dans l’élite du tennis mondial.

Medvedev a disputé deux finales en majeurs et décroché onze titres. Tsitsipas a fait sa première apparition en finale de Grand Chelem le mois dernier à Roland-Garros. Zverev a joué la finale de l’US Open 2020. Mais aucun d’entre eux n’a encore passé le cap de la victoire.

Il ne faut pas chercher bien loin pour en trouver la raison : Novak Djokovic. Le Serbe est le maître des tournois du Grand Chelem. Il a remporté huit des douze dernières levées majeures et en possède vingt au total à son palmarès.

Novak Djokovic, Roland-Garros
Novak Djokovic lifts the trophy at Roland-Garros in 2021 (Panoramic)

Après Medvedev en finale à Melbourne et Tsitsipas à Roland-Garros, Novak Djokovic a écarté Denis Shapovalov puis Matteo Berrettini pour rafler son 20e titre du Grand Chelem à Wimbledon.

Voici une liste de joueurs qui se rapprochent d’une victoire en Majeur, et comment ils se sont comportés contre Djokovic, sur le circuit et en Grand Chelem.

Denis Shapovalov (22 ans, 12e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 0-7
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-2

Leur histoire commune : Le Canadien a perdu les sept matchs disputés contre le Serbe, mais était parvenu à l’emmener dans un match en trois sets à l’ATP Cup en 2020.

Djokovic lui-même était conscient de la menace que représentait Shapovalov, comme il l’a confié en conférence de presse avant cette demi-finale : “Il semble qu’il a pris en maturité, ce qui est normal, c’est logique. Vous vous attendez à ça d’un joueur comme lui qui a un jeu complet : énorme service, gauche, et c’est toujours compliqué d’affronter un gaucher sur les surfaces rapides. (…) Je suis certain que ce sera mon plus gros test jusqu’à maintenant dans le tournoi. Ce sont les demi-finales. J’ai hâte d’y être. Ça va être une bataille et je dois être à mon meilleur.”

La demi-finale de Wimbledon a conforté Shapovalov dans l’idée qu’il était proche de réussir mais sa courte défaite (7-6, 7-5, 7-5) le renvoie à l’apprentissage du très très haut niveau.

Ce dont Shapovalov a besoin pour battre Djokovic : Le 10e joueur mondial doit continuer à développer sa régularité tout en conservant son plan de jeu agressif. Il pourrait aussi hausser le niveau de son jeu en retour. A dire vrai, il progresse bien, mais est encore loin de rivaliser avec Djokovic.

Daniil Medvedev (25 ans, 2e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 3-5
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-2

Leur histoire commune : Medvedev compte trois victoires sur Djokovic et sait clairement ce qu’il faut faire pour le battre. Mais il a semblé perdre du terrain sur le Serbe avec sa performance décevante contre lui en finale du dernier Open d’Australie.

Ce dont Medvedev a besoin pour battre Djokovic : Medvedev a besoin de plus de matchs contre Djokovic en Grand Chelem. S’il peut lui prendre un set ou deux la prochaine fois qu’ils s’affrontent, sa confiance augmentera. Il est plus proche que le reste du groupe, en dehors du joueur ci-dessous.

Stefanos Tsitsipas (22 ans, 4e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 2-6
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-2

Leur histoire commune : Tsitsipas a poussé Djokovic jusqu’au cinquième set ces deux dernières années à Roland-Garros et le Grec est en progrès constants. Il semble que la terre battue parisienne sur la meilleure chance de Tsitsipas de vaincre Djokovic en Grand Chelem, mais il pourrait éventuellement s’ouvrir un espace en allant loin à l’Open d’Australie ou à l’US Open. Encore un match ou deux contre Djokovic l’aiderait à affiner son plan tactique et développer les outils dont il a besoin pour relever ce défi.

Ce dont Tsitsipas a besoin pour battre Djokovic : Le Grec doit encore améliorer son jeu sur tous les aspects, en particulier en retour, et engranger de la confiance en gagner de grands titres et en allant plus loin en Grand Chelem. Il pourrait être le membre de la Next-Gen le plus redoutable pour le Serbe.

Matteo Berrettini (25 ans, 9e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 0-3
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-2

Leur histoire commune : Berrettini a bousculé Djokovic à Roland-Garros, l’amenant en quatre sets. L’Italien a trouvé le moyen d’utiliser son coup droit destructeur pour inquiéter le Serbe, notamment lors de deux derniers sets sous tension. Il dispose d’une puissance énorme et il est l’un des rares joueurs à pouvoir déborder Djokovic. Le natif de Rome lui a également pris le premier set en finale de Wimbledon, preuve qu’il sait déstabiliser le numéro un mondial sur surface rapide.

Ce dont Berrettini a besoin pour battre Djokovic : Continuer à travailler pour renforcer son revers, pour que ce ne soit plus un point faible, et continuer à s’améliorer tactiquement, pour dénicher d’autres options pour user de ses forces pour gagner des points en imposant son style.

Hubert Hurkacz (24 ans, 18e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 0-2
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-2

Leur histoire commune : Hurkacz a pris un set à Djokovic en 2019, ce qui est bon signe.

Ce dont Hurkacz a besoin pour battre Djokovic : Le Polonais est sous-coté, comme chacun l’a vu cette semaine à Wimbledon, où il a éliminé successivement Daniil Medvedev et Roger Federer pour se retrouver en demi-finales. Désormais Hurkacz doit apprendre jouer à haut niveau avec plus de constance, et ça pourrait démarrer par se qualifier pour la finale de Wimbledon, pour avoir une nouvelle chance d’affronter Djokovic.

Alexander Zverev (24 ans, 6e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 2-6
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-2

Leur histoire commune : Comme Tsitsipas, Zverev a remporté deux de ses trois premières confrontations avec Djokovic, mais en a perdu de suite depuis.

Ce dont Zverev a besoin pour battre Djokovic : L’Allemand a cette puissance qui cause des problèmes à Djokovic. Il l’a démontré en poussant le Serbe en quatre sets à l’Open d’Australie en début de saison. Il doit continuer à travailler sur sa deuxième balle, et imposer son jeu à Djokovic dans les rallyes. Un positionnement plus agressif sur le terrain, et moins de coups neutres.

Felix Auger-Aliassime (20 ans, 19e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 0-0
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-0

Leur histoire commune : Elle n’a pas encore commencé.

Ce dont Auger-Aliassime a besoin pour battre Djokovic : Le Canadien est encore un diamant à polir. Il aura besoin de bien plus de vécu et d’expérience dans les derniers tours de Grand Chelem pour pouvoir négocier au mieux le défi Djokovic.

Andrey Rublev (23 ans, 7e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 0-0
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-0

Leur histoire commune : Le néant, pour l’instant.

Ce dont Rublev a besoin pour battre Djokovic : Le Russe est encore en phase d’affûtage, et n’a pas vraiment réalisé de gros coup en Grand Chelem. Il doit d’abord affronter Djokovic une ou deux fois. Difficile de savoir comment il peut le contrer en attendant.

Jannik Sinner (19 ans, 23e mondial)

  • Ses confrontations contre Djokovic : 0-1
  • Ses confrontations en Grand Chelem contre Djokovic : 0-0

Leur histoire commune : En l’état, compliquée pour Sinner.

Ce dont Sinner a besoin pour battre Djokovic : L’Italien est dans une phase de sa carrière où il apprend de toutes ses expériences. Il a besoin de temps. Il n’a que 19 ans, mais le temps qu’il arrive à son prime, Djokovic aura 37 ans ou plus. Ce pourrait être plus simple pour Sinner d’affronter ce Djokovic plutôt que sa version de 34 ans, qui joue un tennis létal comme à peu de moments de sa carrière.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *