le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Toujours impitoyable dans son jardin, Djokovic décroche sa huitième finale à Wimbledon

Novak Djokovic s’est imposé en quatre manches face à Cameron Norrie pour se qualifier pour la finale de Wimbledon, sa 32e en Grand Chelem.

Novak Djokovic après sa qualification pour la finale de Wimbledon 2022 Novak Djokovic après sa qualification pour la finale de Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

C’est son jardin ! Quatrième finale consécutive à Wimbledon, la huitième au total à Londres et 32e finale en Grand Chelem, record absolu, pour Novak Djokovic ! Le patron du All England Lawn Tennis and Croquet Club a laissé Cameron Norrie y croire pendant un set, devant un public entièrement acquis à sa cause, avant de déployer son fabuleux tennis et de réduire à néant les espoirs britanniques (2-6, 6-3, 6-2, 6-4). Djokovic – Kyrgios, ce sera la superbe finale de dimanche !  

Pour la première demi-finale de sa carrière en Grand Chelem, à Wimbledon, devant son public, Cameron Norrie aurait pu être tendu et perdre ses moyens. Mais le Britannique a parfaitement débuté la rencontre sans précipitation et sans prise de risque inconsidérée. Il a enflammé le public dès le premier jeu en réussissant à breaker un Novak Djokovic mal réveillé. 

Malgré ce départ canon, Cameron Norrie a ensuite fait un très mauvais jeu de service et à cédé son avantage dans la foulée. Mais le joueur de 26 ans ne s’est pas affolé et est resté le meilleur sur le Centre Court de Wimbledon. Poing serré, le regard vers son clan, le Britannique a bousculé le triple tenant du titre et s’est adjugé cinq jeux consécutifs pour mener un set à zéro après 32 minutes de jeu. Auteur de 12 fautes directes pour seulement 7 coups gagnants, Novak Djokovic est passé totalement à côté de son entame de demie.

Djokovic intouchable au service et patron sur le court 

Dans le deuxième acte, le Serbe a réduit drastiquement ses fautes directes (seulement cinq) et s’est montré intraitable sur son service avec seulement trois points perdu. Il n’a pas concédé la moindre balle de break. En face, Cameron Norrie a commencé à souffrir sur sa mise en jeu, notamment en seconde balle (38% de points remportés). Ses 14 fautes directes sont également venues polluer son jeu. Le Britannique a sauvé trois balles de break à 2-1 puis 3-2 avant de finalement craquer à 4-3, laissant son adversaire conclure dans la foulée pour égaliser à une manche partout. 

Le début de la fin pour Cameron Norrie, qui s’est ensuite heurté à un mur ! Dans le troisième acte, Novak Djokovic a déroulé en ne perdant que deux points sur son service et en ne faisant que quatre fautes directes. Impressionnant de facilité sur un Centre Court ensoleillé, le Serbe a rapidement mené 5-1, profitant des difficultés de son adversaire au service (18 points remportés derrière sa seconde balle) et à l’échange, trop peu souvent dangereux. Très serein, Novak Djokovic a logiquement pris les commandes d’une rencontre qui n’a plus semblé pouvoir lui échapper. 

Novak Djokovic après sa qualification pour la finale de Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

32e finale de Grand Chelem, un record

Le numéro trois mondial a poursuivi sa balade de santé dans la quatrième manche en enfonçant le clou d’entrée avec un break. Tête basse, sans solution, Cameron Norrie a rendu les armes depuis longtemps et n’a pas eu la moindre occasion d’inverser la tendance. Sa dernière balle de break du match a été dans le premier set… Novak Djokovic à tranquillement géré son avance pour conclure sur son service à 5-4. 

Sur un dernier service au T gagnant, le numéro trois mondial a officialisé ses retrouvailles avec Nick Kyrgios. Novak Djokovic, mécontent de l’attitude du public en fin de rencontre, a adressé un bisou un brin chambreur avant d’aller serrer la main de son adversaire du jour. Le Serbe a ensuite exulté sur un Centre Court encore plein à craquer. 

Novak Djokovic s’est offert un nouveau record sur la planète tennis. Il s’est qualifié pour sa 32e finale en Grand Chelem, devenant ainsi le joueur ayant atteint le plus de finales dans cette catégorie de tournoi dans l’ère Open. Il était auparavant à égalité avec Roger Federer (31). 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *