le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic : “On aime Kyrgios pour son style et parce qu’il est différent, ce n’est pas mauvais pour notre sport”

Après le forfait de Rafael Nadal, Nick Kyrgios s’est qualifié pour la finale de Wimbledon. Il pourrait y affronter Novak Djokovic, qui affronte Cameron Norrie. Le Serbe s’est livré à notre journaliste Sasa Ozmo à propos du tempérament de l’Australien.

Novak Djokovic / Wimbledon 2022 © AI / Reuters / Panoramic Novak Djokovic / Wimbledon 2022 © AI / Reuters / Panoramic

L’un des matchs de la quinzaine de Wimbledon reste cette affrontement chaotique, au 3e tour, entre Nick Kyrgios et Stefanos Tsitsipas. Une rencontre remplie de frasques, parfois d’injures, et où le Grec aurait pu être expulsé pour avoir frappé une balle dans le public – Kyrgios a d’ailleurs demandé la disqualification du numéro 5 mondial. Cette guerre des nerfs a finalement été remportée par l’Australien en quatre manches (6-7, 6-4, 6-3, 7-6). En conférence de presse, Tsitsipas avait alors parlé d’une “intimidation permanente.”

Après cette rencontre, notre journaliste Sasa Ozmo a pu s’entretenir avec Novak Djokovic, à propos du tempérament de l’Australien. “Vous avez souvent affaire à ce types de situations avec Kyrgios, a soufflé Djokovic à Ozmo. Cela peut être amusant, mais cela ne l’est pas du tout pour son adversaire !” Après le forfait de Rafael Nadal, jeudi, Kyrgios, qui devait affronter l’Espagnol en demi-finales, s’est qualifié pour la finale du Grand Chelem londonien. Il pourrait y rencontrer le Serbe, qui affronte Cameron Norrie, vendredi.

“Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, Kyrgios attire l’attention, c’est un fait, a poursuivi Djokovic. Je pense que c’est une bonne chose qu’il permette à des groupes de jeunes de s’intéresser à lui. Ils l’aiment pour son style de jeu et parce qu’il est différent. Je ne pense pas que cela soit mauvais pour notre sport.”

C’est une bonne chose qu’il permette à des jeunes de s’intéresser à lui

Novak Djokovic
Nick Kyrgios, le 7 juillet, à Wimbledon © AI / Reuters / Panoramic

Kyrgios avait dénoncé le traitement réservé à Djokovic lors de l’Open d’Australie

Le numéro 3 mondial affirme “respecter” Kyrgios. “On peut parfois débattre sur ce qu’il dit, mais il est authentique, a souligné le Serbe. Même s’il a dit du mal de moi pendant des années, il m’a soutenu lors d’une des périodes les plus difficiles de ma vie.” Début 2022, lorsque Djokovic avait été privé de l’Open d’Australie en raison de sa non-vaccination contre le Covid-19, Kyrgios avait dénoncé le traitement réservé au Serbe.

“Il a été l’une des rares personnes à parler publiquement pour me soutenir, a expliqué Djokovic. Je lui en suis très reconnaissant.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *