Abonnez-vous à la newsletter

Après le match, Kyrgios était toujours dans le cerveau de Tsitsipas : “C’est de l’intimidation permanente”

Stefanos Tsitsipas a laissé Nick Kyrgios entrer dans sa tête lors de son match du troisième tour à Wimbledon, et le Grec a critiqué l’attitude de l’Australien en conférence de presse.

Stefanos Tsitsipas, Wimbledon 2022 Stefanos Tsitsipas, Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Battu au troisième tour de Wimbledon par Nick Kyrgios, Stefanos Tsitsipas a eu les nerfs mis à rude épreuve tout au long de la rencontre. En face du filet, l’Australien a été fidèle à lui-même en étant très expressif, critiquant notamment les juges de ligne et les décisions de l’arbitre. Il a également demandé la disqualification du Grec car ce dernier avait envoyé avec force une balle en direction du public du Court 1.

Fatigué par l’attitude de Nick Kyrgios, Stefanos Tsitsipas était très tendu pendant le match et a visé son adversaire à plusieurs fois au filet, le touchant notamment à une reprise. Une atmosphère électrique qui a donné une pognée de pain glaciale.

Quand il s’est présenté en conférence de presse, le numéro cinq mondial se trouvait encore dans cet état de tension. Il a critiqué les agissements de l’Australien, qui est entré dans son cerveau pendant le match et l’était visiblement encore après. 

Il intimide ses adversaires. Il était probablement lui-même un tyran à l’école. Je n’aime pas les brutes.

Stefanos Tsitsipas

“C’est de l’intimidation constante, c’est ça qu’il fait. Il intimide ses adversaires. Il était probablement lui-même un tyran à l’école. Je n’aime pas les brutes. Je n’aime pas les gens qui rabaissent les autres. Il a quelques bons traits de caractère, lui aussi. Mais il a aussi un côté très maléfique, qui fait, que s’il est exposé au regard des autres, il peut vraiment faire beaucoup de mal.”

“Moi-même, quand j’ai l’impression que les autres me manquent de respect et ne respectent pas ce que je fais de l’autre côté du terrain, il est tout à fait normal que j’agisse et fasse quelque chose à ce sujet. C’est sa façon de manipuler l’adversaire et de vous distraire, d’une certaine manière. Aucun autre joueur ne fait ça. Il n’y a pas d’autre joueur qui soit aussi contrarié et frustré tout le temps par quelque chose.”

Tsitsipas : « Quelqu’un doit s’asseoir avec lui et parler »

Stefanos Tsitsipas a désormais perdu quatre fois en cinq rencontres contre Nick Kyrgios, un adversaire face auquel il ne trouve plus la solution depuis l’an dernier, mais sa seule victoire a été enregistrée lors de la Laver Cup, une exhibition.

Mais cette fois, le Grec estime que l’Australien a dépassé les bornes et a expliqué aux journalistes que cela devait cesser.

Vous êtes là à faire votre travail, et vous avez du bruit venant de l’autre côté du terrain sans aucune raison.

Stefanos Tsitsipas

“Ce n’est pas acceptable. Quelqu’un doit s’asseoir avec lui et parler. Il y a de la frustration derrière ça, c’est sûr. Je ne suis pas habitué à jouer de cette façon. Mais je ne peux pas rester assis là et agir comme un robot. Vous savez, c’est arrivé trois ou quatre fois. Une fois je comprends. Mais, si ça commence à arriver deux, trois, quatre fois, ça vous met vraiment sur les nerfs. Parce que vous êtes là à faire votre travail, et vous avez du bruit venant de l’autre côté du terrain sans aucune raison.”

“J’aime ce que son tennis a à apporter à notre sport. Ce n’est pas une mauvaise chose. Mais je ne pense pas qu’il y ait eu un seul match que j’ai joué avec lui où il se soit comporté de cette façon. Il arrive un moment où vous en avez vraiment assez. Le fait de parler constamment, de se plaindre constamment. Nous sommes là pour jouer au tennis. Nous ne sommes pas là pour avoir des conversations et des dialogues avec d’autres personnes.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.