Titrée à Adélaïde, Barty soulève son 14e trophée

A Adélaïde, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty a vaincu Elena Rybakina pour remporter le 14e titre de sa carrière en simple sur le circuit principal.

Ashleigh Barty, Adélaïde 2022

2021 a été la plus belle saison de sa carrière. 2022 a débuté sur le même rythme. Comme l’an passée, Ashleigh Barty a démarré avec un titre dès son premier tournoi. Après quatre mois sans compétition officielle – elle n’avait plus joué depuis son élimination au troisième tour de l’US Open face à Shelby Rogers – la numéro 1 mondiale a soulevé le trophée du WTA 500 d’Adélaïde ce dimanche. Victoire 6-3, 6-2 en 1h04 contre Elena Rybakina, 22 ans et 14e de la hiérarchie planétaire.

Face à la puissance de frappe de la Kazakhstanaise, l’Australienne a imposé la variation des effets, des trajectoires et son sens tactique. Mais il lui a fallu un peu de temps pour trouver la clef. Jusqu’à 4-3, elle n’avait marqué que deux points sur le service de son adversaire et venait d’écarter deux balles de break. Puis, lors du huitième jeu, sa première occasion de creuser l’écart fut la bonne. Dans la foulée, elle bouclait l’acte initial en patronne, sur un jeu blanc.

Barty a enchaîné les bons matchs cette semaine

Une fois qu’elle a commencé à avoir la mainmise sur le duel, Barty ne l’a plus lâchée. En resserrant l’étreinte. Menant rapidement 4-0, elle a conservé cette avance jusqu’au bout, sans concéder la moindre opportunité de débreak à sa rivale du jour. Ne perdant que onze points sur son engagement tout au long de la rencontre, la surnommée « Ash » a bouclé en beauté une semaine qui l’a vue dompter, outre Rybakina, des adversaires coriaces que sont Gauff, Kenin et Swiatek.

Avant le début de l’Open d’Australie le 17 janvier, Ashleigh Barty est, pour le moment, dans la liste des joueuses engagées dans le WTA 500 de Sydney organisé du 10 au 15 janvier pour peaufiner sa préparation. L’an passé, lors de la première levée du Grand Chelem de l’année, elle était tombée en quarts de finale face à la Tchèque Karolina Muchova.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *