le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Ashleigh Barty en 2021 : de Wimbledon aux fiançailles, une année presque parfaite

L’Australienne a décroché cinq titres (son record), dont Wimbledon, assuré sa place de numéro un fin de saison et s’est par ailleurs fiancée : on peut parler d’une bonne année 2021 pour elle.

Ashleigh Barty, Tennis Majors 2021 © SIPA

Quand Naomi Osaka a remporté l’Open d’Australie en février, son second titre du Grand Chelem et son quatrième en tout, le statut de numéro un mondiale d’Ashleigh Barty a été publiquement remis en cause. Restée au sommet en 2020 grâce au gel du classement, après avoir renoncé à joué après la reprise au mois d’août, l’Australienne a laissé dire et répondu raquette en main. En 2021, elle a notamment réalisé son rêve d’enfance en triomphant à Wimbledon et en renforçant sa première place mondiale tandis qu’Osaka s’éloignait à so tour du circuit.

Bien qu’elle ait choisi de ne pas jouer après l’US Open, renonçant notamment aux WTA Finals de Guadalajara, Barty avait déjà suffisamment gagné pour s’assurer de la place de numéro un en fin de saison et du titre honorifique de Joueuse WTA de l’Année. Voici son exercice 2021 passée au crible.

  • Le classement de Barty fin 2020 : 1.
  • Le classement de Barty fin 2021 : 1
  • Le bilan victoires-défaites de Barty en 2021 : 42-8
  • Nombre de titres : 5.

Le meilleur résultat de Barty en Grand Chelem en 2021 : sa victoire à Wimbledon

Étant donnée la variété de son jeu et sa nationalité australienne, beaucoup ont été surpris que Barty remporte son premier titre du Grand Chelem à Roland-Garros (2019). A priori, son tennis semble plus adapté au gazon mais elle a donc dû attendre 2021 – et d’avoir 25 ans – avant de vraiment trouver ses marques au All England Club.

Après avoir eu besoin de trois sets pour battre au premier tour Carla Suarez Navarro, Barty a remporté cinq matches consécutifs sans perdre un set, y compris face à la gagnante de Roland Garros Barbora Krejcikova en huitièmes.

Ashleigh Barty, Wimbledon 2021
© Toby Melville / AI / Reuters / Panoramic

Après avoir battu Angelique Kerber en demi-finale, Ash Barty a pris le meilleur sur Karolina Pliskova pour remporter Wimbledon au terme d’un des meilleurs matches de la saison. Une victoire qui lui a donc permis de décrocher son deuxième titre majeur et de réaliser un rêve d’enfance.

Le meilleur moment de la saison de Barty : cinq fois, un trophée soulevé

Barty a achevé sa saison avec cinq titres (son record), en commençant par un succès chez elle à Melbourne, à la Yarra Valley Classic (WTA 500). L’Australienne a ensuite engrangé les succès à Miami et Madrid avant de remporter Wimbledon. Puis elle a triomphé à Cincinnati en août, bouclant ainsi la saison la plus fructueuse de sa carrière. Avec en plus des titres sur trois surfaces différentes (dur, terre battue et gazon).

Le pire moment de la saison de Barty : le simple aux Jeux Olympiques

Après son titre à Wimbledon, Barty s’imposait naturellement comme la grande favorite pour l’or olympique à Tokyo. Mais l’Australienne a été surprise dès le premier tour par Sara Sorribes Tormo, 47e mondiale. L’Espagnole lui a ruiné ses espoirs de médaille en s’imposant 6-4, 6-3. En simple du moins.

Car, battue par ailleurs en quart de finale du doubles dames, Barty a finalement sauvé ses Jeux (et son honneur) en décrochant le bronze en double mixte aux côtés de John Peers, suite au forfait de Novak Djokovic lors du match pour la médaille.

Hors du court : les fiançailles avec Garry Kissick

Barty est du genre discrète en dehors des terrains. Elle a toutefois fait parler d’elle à la fin de la saison en annonçant ses fiançailles avec le golfeur Garry Kissick, son compagnon depuis 2017.

Barty par Barty : “Fière de moi”

En 2020, à partir du mois de février, Barty n’a plus joué un seul tournoi en raison de la pandémie. Alors, en 2021, elle a pris une décision radicale en quittant l’Australie pendant six mois pour se consacrer au circuit, sans jamais rentrer chez elle. Raison pour laquelle, aussi, elle a pris la décision d’ajourner sa saison assez tôt. Avec cinq titres dont un Grand Chelem au compteur, le job était largement fait pour elle et son équipe.

Nous avons attaqué 2021 comme on se lance dans une aventure. Et c’en a été une sacrée !

Ashleigh Barty

“Je suis fière d’avoir fini l’année numéro un, surtout après cette saison 2020 particulièrement compliquée et imprévisible”, a-t-elle déclaré. “Être éloignée de chez moi pendant un aussi long laps de temps a été difficile, pas seulement pour moi mais pour toute l’équipe. Tout le monde a fait des sacrifices et je leur en suis très reconnaissant pour cela. Nous avons attaqué 2021 comme on se lance dans une aventure. Et c’en a été une sacrée ! Mais je ne regrette rien.”

L’avis de Tennis Majors

Barty sera certainement l’une des joueuses sur qui on pourra le plus compter dans les années à venir. Avec l’absence prolongée de Serena Williams et les difficultés rencontrées par Naomi Osaka, Barty a passé plus de cent semaines à la tête du classement WTA et devrait augmenter son compteur en 2022.

Une victoire à domicile en début d’année, en Australie, lui permettrait de réaliser un autre rêve et de boucler les trois-quarts du chemin d’un Gand Chelem en carrière.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *