Cornet en finale à Chicago : “je suis dans la forme de ma vie !”

Alizé Cornet s’est qualifiée pour la finale du tournoi WTA 250 de Chicago, vendredi soir, en battant la Russe Varvara Gracheva (4-6, 6-1, 6-0). Elle y affrontera la tête de série n°1 Elina Svitolina.

Alizé Cornet a le sens du timing. A quelques jours du début de l’US Open, où elle aura une entrée en matière délicate face à Ons Jabeur, la Française a retrouvé d’excellentes sensations – notamment sur le plan physique – lors du tournoi WTA 250 de Chicago, où elle s’est qualifiée pour la finale en battant la Russe Varvara Gracheva 4-6, 6-1, 6-0.

Comme lors de son 1er tour face à l’Américaine Ann Li et son quart de finale contre Marketa Vondrousova, la Française a perdu le 1er set avant de monter en puissance au fil des jeux. En demi-finale, elle a même fini en boulet de canon face à la jeune Russe de 21 ans, 88e mondiale, qui jouait sa première demi-finale sur le circuit principal.

“Je me sentais épuisée, je ne sais pas où j’ai trouvé l’énergie pour revenir. Sans doute parce que je voulais vraiment cette finale !”, a déclaré à chaud la Niçoise, qui n’avait effectivement pas atteint de finale depuis celle perdue contre Fiona Ferro en 2019 (son dernier titre remontant à Gstaad 2018). Au fil du match, je me suis sentie de mieux en mieux, physiquement surtout. Le gros travail que j’ai effectué ces dernières semaines a payé. J’ai 31 ans et j’ai l’impression d’être dans la forme de ma vie !”

Il paraît loin, donc, le temps pas si lointain où Alizé Cornet parlait à mots à peine couverts de retraite. Ce samedi, elle sera bel et bien en finale face à la tête de série n°1, Elina Svitolina. L’Ukrainienne, épouse de Gaël Monfils, a sorti de son côté en demi-finale la Suédoise Rebecca Peterson (6-1, 6-7, 6-3), après avoir éliminé Clara Burel, Fiona Ferro et Kristina Mladenovic du tournoi. Il est temps pour Alizé Cornet de “venger” ses compatriotes…

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *