Roland-Garros, Instagram, juniors : Anastasia Pavlyuchenkova en 11 questions

Anastasia Pavlyuchenkova a atteint la finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, à Roland-Garros. Voici les réponses à 11 questions que vous pourriez vous poser sur la Russe.

12 juin 2021
Anastasia Pavlyuchenkova

Quel est le parcours d’Anastasia Pavlyuchenkova à Roland-Garros en 2021 ?

Après 52 apparitions en Grand Chelem, Anastasia Pavlyuchenkova s’est qualifiée pour sa première finale dans un tournoi majeur à l’occasion de l’édition 2021 de Roland-Garros. Tête de série N°31, elle a battu successivement Christina McHale, Ajla Tomljanovic, Aryna Sabalenka, Victoria Azarenka, Elena Rybakina et Tamara Zidansek. La Russe a chuté sur la dernière marche face à Barbora Krejcikova.

De quelle nationalité est Pavlyuchenkova ?

Anastasia Pavlyuchenkova est une joueuse de tennis professionnelle russe. Elle est née le 3 juillet 1991 à Samara, en Russie.

Quelle est la taille de Pavlyuchenkova ?

La Russe mesure 1,77 m comme l’indique son profil sur le site officiel de la WTA. Son poids n’est pas indiqué.

Anastasia Pavlyuchenkova

Qui est son coach ?

Anastasia Pavlyuchenkova n’a pour le moment plus d’entraîneur. Elle s’est séparé du Français Sam Sumyk en avril 2020.

« C’est ma décision et je suis libérée de l’avoir fait. C’est maintenant derrière moi. »

Qui sont ses parents ?

La Russe est issue d’une famille très sportive. Son père, Sergey, était kayakiste professionnel et sa mère, Marina, nageuse. Sa grand-mère a joué au basketball pour l’URSS et son grand-père a été un arbitre professionnel de basketball. Anastasia a débuté le tennis à l’âge de six ans.

Quand Pavlyuchenkova est-elle devenue pro ?

Terreur du circuit junior après avoir remporté deux Open d’Australie, un US Open et avoir été numéro un mondiale, elle débute sa carrière professionnelle en 2006 à l’âge de 15 ans. Cette année-là, elle dispute son premier match sur le circuit principal, à Moscou. Elle s’incline face à Nicole Vaidisova, 11e mondiale. Pavlyuchenkova remporte son premier match en avril 2008 à Rabat, au Maroc, face à Fatima El Allami.

Anastasia Pavluychenkova

Quelle est sa plus belle victoire ?

La plus belle victoire de la Russe est son succès en finale du tournoi de Monterrey face à la numéro un mondiale Angélique Kerber en avril 2017.

« Battre la numéro un mondiale ici est incroyable », avait-elle déclaré.

Quels sont ses meilleurs résultats en Grand Chelem ?

Dans sa carrière, Anastasia Pavlyuchenkova a atteint les quarts de finale des quatre tournois du Grand Chelem. A Roland-Garros en 2011, où elle avait chuté contre la tenante du titre Francesca Schiavone. A l’US Open, également en 2011, où elle s’était incliné face à Serena Williams. L’Américaine, encore elle, l’a stoppée en quart à Wimbledon en 2016. A L’Open d’Australie, la Russe a perdu à ce stade de la compétition en 2017, 2019 et 2020. Elle a enfin atteint la finale dans un tournoi majeur à Roland-Garros, en 2021.

Combien de titres WTA a remportés Pavlyuchenkova ?

La joueuse russe a remporté 12 titres WTA dans sa carrière, dont quatre à Monterrey (2010, 2011, 2013, 2017), au Mexique. Elle a également gagné cinq titres en double, dont le prestigieux tournoi de Madrid en 2013 avec la Tchèque Lucie Safarova.

Pavlyuchenkova est-elle sur les réseaux sociaux ?

Oui, la Russe est présente sur les réseaux sociaux. Elle est très active sur son compte Instagram, où elle est suivi par 106 000 personnes en date de juillet 2020. Pavlyuchenkova est également présente sur Twitter, où elle compte 106 000 abonnés. 

Quel était son surnom à l’Ultimate Tennis Showdown ?

Anastasia Pavlyuchenkova était surnommée « The Thunder » lors de la deuxième édition de l’UTS, qu’elle a remportée face à Alizé Cornet (16-8, 12-11, 11-14, 9-16, 3-1). Ses coups foudroyants, son agressivité, et même sa « foudre » tatouée derrière l’oreille gauche, justifie son surnom. « Il y a quelque chose de mi-mystique, mi-fantastique dans mon jeu« , déclare-t-elle dans son portrait UTS.

Anastasia Pavlyuchenkova - UTS 2 winner - August, 2nd, 2020
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *