Indomptable, écœurante, Simona Halep remporte le tournoi de Prague

Puissante et imperturbable, Simona Halep a remporté le tournoi de Prague face à Elisa Mertens (6-2, 7-5). Elle glane son deuxième trophée de la saison, après celui de Dubaï, six mois plus tôt.

Simona Halep - Prague victory

Comme si Simona Halep ne s’était pas arrêtée de jouer pendant six mois. La numéro deux mondiale est dans une forme étincelante. Elle l’a démontré à chaque rencontre du tournoi de Prague. Jusqu’à la finale, dimanche, qu’elle a remportée face à une Elise Mertens impuissante, essoufflée, sans réponse sous les coups droits destructeurs d’Halep (6-2, 7-5) sur la terre battue tchèque.

Le tableau du tournoi de Prague
Les stats de la finale

Il y a six mois, fin février, Halep avait laissé en plan sa saison sur une victoire à l’arraché, en finale du tournoi de Dubaï, contre Elena Rybakina (3-6, 6-3, 7-6). Elle est de retour de la plus belle des manières, avec son deuxième titre de l’année, le vingt-et-unième de sa carrière. “J’ai dû faire un effort mentalement, j’ai dû tenir, et ce n’était pas simple”, a déclaré la Roumaine après le match.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/WTA/status/1294986770514247682?s=20″]

Halep, tête de série n°1, est entrée dans son match avec deux jeux en retard. Elle a été breakée sur son premier service, après deux balles envoyées dans le filet (2-0). Deux jeux accordés à la Belge, et c’était tout dans le premier set. Halep est ensuite devenue injouable. Elle est allée décrocher la première manche en débreakant dans la foulée, en enchaînant les smashs (30-0, 2-0), les coups droits cliniques (30-30, 2-1), et les volées grâce auxquelles elle a asphyxié Mertens (40-0, 4-2).

Ses cris sur le court sont devenus de plus en plus forts, comme ses coups. Elle est rentrée dans la balle. Et a validé le set après un premier service puissant, que la 23e joueuse mondiale, tête de série n°3, n’a pu que renvoyer dans le filet (6-2).

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/WTA/status/1294966726434492418?s=20″]

Halep a vacillé dans le deuxième set

Halep avait alors remporté six jeux de suite. Elle en empocha un septième dès le début du deuxième set. Cette fois-ci grâce à trois fautes directes de Mertens (1-0). Mais Halep a vacillé, ensuite. La Belge a débreaké dans la foulée, en prenant la Roumaine à contre-pied, par deux fois (1-1). Un bras de fer s’est engagé. Halep a réussi à breaker de nouveau, grâce à un revers deux mains qui a déposé la Belge (3-2). Mais Mertens a cru, ensuite, pouvoir aller chercher le deuxième set : en débreakant encore une fois, grâce à trois erreurs de la numéro 2 mondiale (4-4), puis en remportant son jeu de service (4-5).

Mais Halep n’a jamais rien lâché. Quelques grondements soufflés en roumain, une raquette tapée contre son poing, un cri rageur : la Roumaine s’est libérée et a tenu. Elle est allée décrocher un nouveau break, grâce à deux grosses attaques qui ont écœuré Mertens (6-5). Sa victoire s’est scellée dans une ambiance étrange : une balle trop longue de Mertens, de maigres applaudissements dans les tribunes presque vides en période de pandémie, les bras d’Halep levés au ciel… avant de remettre ce masque si destructeur d’émotions.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/WTARomania/status/1294991367576354816?s=20″]

Sur l’US Open, Halep “prendra (sa) décision lundi”

Elle l’a tout de même enlevé pour poser avec son trophée, au bord du filet, avec son large sourire.

C’est bon de ressentir la sensation d’être sur le court après une si longue coupure, s’est exclamée la championne en titre de Wimbledon. Je suis tellement heureuse d’être sur le court après tout ce temps. Les conditions était parfaites. J’adore être à Prague.”

Le retour sur les courts d’Halep s’est, en effet, parfaitement passé. Prometteur, à deux semaines de l’US Open. La numéro 2 est toujours engagée au Grand Chelem américain. “Je prendrai ma décision définitive lundi”, a-t-elle lancé.

Simona Halep - Prague victory

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *