Osaka a sèchement répondu aux propos misogynes du président du COJO de Tokyo

Alors que l’ancien Premier Ministre japonais et président du Comité d’Organisation des JO de Tokyo Yoshiro Mori a provoqué une polémique après des propos sexistes, Naomi Osaka a critiqué « la déclaration d’un ignorant ».

Naomi Osaka - Cropped

Le sujet n’allait pas manquer d’être abordé. A deux jours de ses débuts dans l’Open d’Australie 2021, avec un premier tour face à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, Naomi Osaka s’est présentée en conférence de presse et l’ancienne numéro 1 mondiale n’a pas échappé à une question sur les récentes déclarations polémiques de Yoshiro Mori. L’ancien Premier Ministre japonais et président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Tokyo a récemment tenu des propos misogynes. Il assurait que « les Conseils d’Administration avec beaucoup de femmes prennent beaucoup de temps », critiquant des femmes qui ont « du mal à finir » leurs interventions et présentant ça comme « embêtant ». Si face à l’ampleur de la polémique, Yoshiro Mori a présenté ses excuses, assurant que ses « remarques étaient inappropriées et contraires à l’esprit des Jeux Olympiques et Paralympiques » et éprouvant « de profonds remords », ça n’a pas suffi pour Osaka.

Osaka : « J’aimerais bien savoir quel est le raisonnement derrière ces propos »

Victorieuse de l’Open d’Australie en 2019, la numéro 3 mondiale n’a pas manqué l’occasion d’égratigner son compatriote.

« C’est la déclaration d’un ignorant, a tonné Naomi Osaka face à la presse. Les gens qui font ce type de déclarations devraient se renseigner sur ce dont ils parlent. »

Très impliquée sur les sujets sociétaux après la mort de George Floyd aux Etats-Unis, la joueuse s’est également interrogée sur les raisons ayant poussé Yoshiro Mori à tenir de tels propos.

« J’aimerais bien savoir quel est le raisonnement derrière ces propos, a ajouté Naomi Osaka. Et je voudrais savoir ce qu’en pensent les gens qui l’entourent. »

Une prise de parole qui ne devrait pas manquer de faire réagir au pays du Soleil levant, à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo, événement de plus en plus décrié en raison de la crise sanitaire.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *