“J’ai utilisé mon cerveau un peu plus” : Pliskova a contrôlé le vent et a glissé un tacle à Sabalenka au passage

Après sa victoire acquise face à Aryna Sabalenka et sa qualification pour la finale de Montréal, Karolina Pliskova s’est dit satisfaite de sa performance et de son attitude. La Tchèque estime avoir joué plus intelligemment que son adversaire.

Karolina Pliskova a délivré une très belle prestation en demi-finale du Masters 1000 de Montréal ce samedi. La Tchèque l’a emporté en deux manches (6-3, 6-4) face à Aryna Sabalenka, et n’a jamais vraiment tremblé. Au moment d’analyser son match en conférence de presse, Pliskova s’est montrée très satisfaite de sa performance contre la 3e joueuse mondiale, qui n’a pas su s’adapter aux conditions venteuses.

“C’est un sentiment incroyable de me retrouver dans une autre finale cette année”, a-t-elle entamé. “J’ai été très solide aujourd’hui. J’ai fait tout ce que je devais faire pour gagner ce match. J’ai joué intelligemment. Mon service a été assez bon, je dois le dire. Elle a peut-être fait trop d’erreurs aujourd’hui. Elle m’a aussi donné quelques seconds services que j’ai essayé de convertir à chaque fois. Je suis contente de ma performance.”

J’ai attendu. Et finalement, elle m’a aidée

Karolina Pliskova

Avec 29 fautes directes (contre 12 pour Pliskova), Aryna Sabalenka a commis beaucoup trop d’erreurs cherchant à remporter le point rapidement. Même menée d’un break dans la deuxième manche, Pliskova n’a pas paniqué et a attendu la faute adverse pour recoller dans la foulée, comme elle l’a expliqué après le match :

“Elle a fait de très beaux coups, mais elle a beaucoup de hauts et de bas. J’ai essayé de bien rester dans le match parce que je savais qu’elle ne pouvait pas rester toujours au plus haut. J’ai attendu. Et finalement, elle m’a aidée. Elle a fait deux doubles fautes dans ce jeu. C’est parce que je suis restée présente et positive que j’ai pu débreaker.”

Aryna Sabalenka, Karolina Pliskova, Montréal, 2021 – Jean-Yves Ahern / AI / Reuters / Panoramic

Bien connue pour sa force de frappe, Sabalenka n’a jamais réussi à régler la mire, gênée par les rafales de vent qui soufflaient ce samedi sur le court central de Montréal. Interrogée sur sa capacité d’adaptation à ces conditions, Pliskova a adressé un petit tacle à son adversaire. A la question “Vous sembliez moins gênée qu’elle ?”, la Tchèque a répondu en riant : “Je pense que j’ai juste utilisé mon cerveau un peu plus !” Aryna Sabalenka appréciera.

Karolina Pliskova a ensuite expliqué sa bonne gestion des conditions venteuses tout au long de la semaine. “J’ai accepté de ne pas gagner les matchs de la plus belle manière. Je n’ai pas cherché à faire des supers coups gagnants. Je pense qu’elle a trop attaqué aujourd’hui, c’est pour cela qu’elle faisait autant d’erreurs.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *