Konta en roue libre, Kenin et Bertens au tapis

Johanna Konta s’est facilement imposé face à Irina Camelia-Begu (6-0, 6-4) au 2e tour du tournoi de Rome. Qualification également pour Muguruza et Azarenka.

Johanna Konta, Rome 2020

Les résultats qu’on attendait

Victoria Azarenka : Titrée à Cincinnati et finaliste à l’US Open, la Biélorusse est sur une très bonne dynamique. Ce jeudi au 2e tour du tournoi de Rome, Azarenka a infligé un double 6-0 à la numéro 5 mondiale Sofia Kenin ! La Russe Daria Kasatkina, sa prochain adversaire, est prévenue.

Victoria Azarenka, Rome 2020

Johanna Konta (No 7) : La Britannique a elle aussi décroché sa place pour les huitièmes de finale à Rome, en infligeant également un 6-0 ! Johanna Konta a facilement dominé la Roumaine Irina Camelia-Begu, 77e mondiale (6-0, 6-4). Elle sera opposée à Garbiñe Muguruza pour une place en quart de finale.

Garbiñe Muguruza (No 9) : Après une belle bataille livrée face à Coco Gauff, 16 ans et 53e mondiale, Garbiñe Muguruza s’est qualifiée pour les huitièmes de finale (7-6, 3-6, 6-3). Johanna Konta est sa prochaine adversaire.

Marketa Vondrousova (No 12) : La finaliste du dernier Roland-Garros a retrouvé sa terre battue chérie, et ça fait mal ! Marketa Vondrousova a été solide pour éliminer la Néerlandaise Arantxa Rus, issue des qualifications (6-3, 6-3).

Marketa Vondrousova, Rome 2020

Les têtes de série éliminées

Sofia Kenin (No 3) : L’Américaine a passé un très mauvaise journée sur la terre battue romaine. La lauréate du dernier Open d’Australie n’a pas gagné un seul jeu face à Victoria Azarenka (6-0, 6-0) !

Petra Martic (No 8) : Menée 6-3, 5-1 par Yulia Putintseva, Petra Martic a réussi une superbe remontée en remportant le deuxième set au tie-break et en menant 2-1 break au troisième, mais la tête de série numéro 8 a calé physiquement et c’est finalement Yulia Putintseva qui s’est qualifiée pour les huitièmes de finale (6-3, 6-7, 6-4). Elle affrontera sa compatriote Elena Rybakina au prochain tour.

Anett Kontaveit (No 14) : Sur terre battue, Svetlana Kuznetsova, lauréate de Roland-Garros en 2009, est toujours une sacrée cliente, et Anett Kontaveit en a fait les frais au 2e tour du tournoi de Rome (4-6, 7-5, 6-3).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *