Mladenovic met un terme à sa saison : « Je ressens le besoin de faire une pause »

Kristina Mladenovic a pris la décision de ne plus rejouer en 2021, après avoir disputé 25 tournois cette année sans atteindre une seule fois les demi-finales. La Française, 62e mondiale, se dit éprouvée « physiquement et psychologiquement ».

Kristina Mladenovic at the US Open in 2021

Kristina Mladenovic n’avait plus rien à donner dans cette saison 2021. La Française a annoncé jeudi soir sur son compte Instagram qu’elle ne rejouerait plus cette année.

« Ces derniers mois ont été éprouvants à la fois physiquement et psychologiquement, et je ressens le besoin de faire une pause, a justifié la Nordiste. Je vais profiter de cette période pour me ressourcer puis reprendre l’entrainement pour la saison prochaine en temps voulu. »

Omniprésente sur le circuit pour essayer de se relancer (25 tournois disputés, un record sur le circuit WTA), Mladenovic n’a jamais trouvé le déclic. Elle n’a pas atteint une seule fois le dernier carré sur le circuit principal et sa dernière demi-finale remonte à octobre 2019, à Moscou. Mladenovic boucle ainsi la saison avec un bilan de 22 victoires pour 27 défaites.

Descendue à la 62e place mondiale, la Française dégringolera encore d’ici la fin de la saison et la terminera à son plus mauvais classement depuis 2014, quand elle avait bouclé l’année en 81e position du classement WTA.

Mladenovic ne défendra pas le titre des Bleues à la Billie Jean King Cup

L’annonce de Mladenovic signifie aussi qu’elle ne sera pas présente à la phase finale de la Billie Jean King Cup, qui se déroulera à Prague début novembre. La France est pourtant tenante du titre et la Nordiste n’avait pas caché son envie d’en découdre après son élimination par Yulia Putintseva en huitièmes de finale du tournoi de Noursoultan cette semaine.

« On a un groupe WhatsApp où on discute avec le capitaine et les filles, avait expliqué Mladenovic. On nous a envoyé tous les détails pour le voyage et ça se rapproche, donc ce sera une nouvelle aventure, une nouvelle épopée. J’ai hâte d’y être. »

Mais elle a jugé qu’il était plus urgent de se focaliser sur elle après des mois à courir les tournois à travers le monde. Peut-être la plus sage décision pour la joueuse de 28 ans, si elle veut se donner les meilleures chances d’accomplir une saison 2022 à la hauteur de la Top 50 qu’elle était sans discontinuer depuis cinq ans.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *