le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

WTA Finals : Sabalenka avec Swiatek, Krejcikova avec les habituées Pliskova et Muguruza

Dans la nuit de lundi à mardi, la composition des WTA Finals, qui ont lieu au Mexique, à Guadalajara, sans la numéro 1 mondiale, a été tirée au sort.

WTA Finals 2021, Guadalajara November 8, 2021, GUADALAJARA, MEXICO: Anett Kontaveit of Estonia, Garbine Muguruza of Spain, Maria Sakkari of Greece, Aryna Sabalenka of Belarus, Barbora Krejcikova of the Czech Republic, Karolina Pliskova of the Czech Republic, Iga Swiatek of Poland & Paula Badosa of Spain pose for the iconic photo ahead of the draw ceremony of the 2021 Akron WTA Finals Guadalajara WTA tennis tournament (Credit Image: © Rob Prange/AFP7 via ZUMA Press Wire / Panoramic)

WTA Finals 2021 | Tableau | Programme

Le hasard a donné naissance aux poules des WTA Finals 2021. Un hasard toutefois relatif. Le tirage au sort de l’évènement est fait selon une règle : par paires de têtes de série. Les numéros 1 et 2 – Aryna Sabalenka et Barbora Krejcikova – sont chacune réparties dans un groupe, puis on procède de la même façon pour les 3 et 4 – Karolina Pliskova, Maria Sakkari -, les 5 et 6 – Iga Swiatek, Garbiñe Muguruza – et enfin les 7 et 8 – Paula Badosa et Anett Kontaveit, qualifiée in extremis après une fin de saison en mode quasi-invincible.

En l’absence de la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, sacrée en 2019 et tentante du titre en raison de l’annulation du tournoi l’an passé, Aryna Sabalenka, sa dauphine, est la joueuse la mieux classée de la compétition.

Deux habituées et six novices

Réparties dans les groupes Chichen Itza, nom de l’ancienne et célèbre cité Maya, et Teotihuacan, plus grande ville de l’Amérique précolombienne, les huit prétendantes n’ont jamais remporté la compétition. Si Pliskova et Muguruza participent respectivement à l’épreuve pour les cinquième et quatrième fois, il s’agit d’une première pour les six autres joueuses.

Suite aux blessures et refus d’Ons Jabeur, Naomi Osaka, Anastasia Pavlyuchenkova et Elina Svitolina de se rendre au Mexique comme remplaçantes, Jessica Pegula et Elise Mertens, respectivement 14e et 15e à la Race, ont hérité de ce statut.

Groupe Chichen Itza :

  • Sabalenka [1]
  • Sakkari [4]
  • Swiatek [5]
  • Badosa [7]

Groupe Teotihuacan :

  • Krejcikova [2]
  • Pliskova [3]
  • Muguruza [6]
  • Kontaveit [8]

Krejcikova a choisi de doubler

Mertens est toutefois assurée de ne pas se contenter d’un rôle de spectatrice à Guadalajara. La Belge compte parmi les favorites des WTA Finals en double. Associée à Su-wei Hsieh, numéro 1 mondiale de la spécialité, elle compose la paire tête de série numéro 3 de l’épreuve.

Krejcikova est la seule femme en lice dans les deux tableaux. Avec sa compatriote Katerina Siniakova, elle forme le duo qui trône en tête du classement Race.

Groupe Tenochtitlan :

  • Aoyama / Shibahara [2]
  • Schuurs / Melichar [4]
  • Stosur / Zhang [5]
  • Jurak / Klepac [7]

Groupe El Tajin :

  • Krejcikova / Siniakova [1]
  • Hsieh / Mertens [3]
  • Krawczyk / Guarachi [6]
  • Fichman / Olmos [8]

Remplaçantes : Kichenok / Olaru, Bouzkova / Hradecka

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *