La perf de Ferro, Kvitova et Kenin qualifiées : les résultats du tableau féminin

Karolina Pliskova est tombée face à Jelena Ostapenko, vainqueure de l’édition 2017, en deux manches, 6-4 6-2. Ça passe, en revanche, pour Petra Kvitova et Sofia Kenin.

Kenin Roland Garros 2020

Retrouvez ici le tableau féminin et tous les matchs en direct.

La Française : Ferro et Burel poursuivent leur rêve

  • Fiona Ferro, l’exploit : Superbe performance de Ferro. La protégée d’Emmanuel Planque a battu l’une des joueuses de cette saison 2020, Elena Rybakina (18e), pour rallier pour la première fois de sa carrière le troisième tour à Roland-Garros. Pas déstabilisée par la perte du deuxième set, Ferro a parfaitement négocié la dernière manche pour s’imposer logiquement 6-3, 4-6, 6-2. Le tableau s’ouvre pour la Française avec un seizième de finale contre la Roumaine Patricia-Maria Tig, 58e mondiale.
  • Clara Burel sur un nuage : La 357e mondiale est au troisième tour de Roland-Garros. Burel, qui n’avait pas gagné le moindre match en Grand Chelem, s’est imposée en deux manches (7-6 [6], 6-2) contre la Slovène Kara Juvan (103e), qui l’avait battue en finale des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) en 2018. La Bretonne de 19 ans confirme ainsi son succès du premier tour contre Arantxa Rus. Elle devra signer un nouvel exploit contre Zhang Shuai, qui l’a battue au deuxième tour des Internationaux de Strasbourg.

  • Alizé Cornet déçoit : La Niçoise ne rejoindra pas Clara Burel au troisième tour de Roland-Garros. Sans sensations, jouant souvent trop court, Cornet s’est accrochée – elle a sauvé quatre balles de match – mais a constamment subi la puissance de  Zhang Shuai (40e), vainqueure en deux manches (6-4, 7-6 [3]). La Chinoise rejoint pour la deuxième fois de sa carrière les seizièmes de finale à Paris après 2017.

Les surprises : Pliskova n’a pas vu le jour, Stephens n’y arrive pas

  • Karolina Pliskova n’y pouvait rien : Face à Jelena Ostapenko, lauréate de l’édition 2017, Karolina Pliskova est tombée sur plus forte qu’elle ce jeudi, 6-4, 6-2. Seulement auteure de 9 coups gagnants, contre 27 pour son adversaire, la Tchèque, tête de série No 2, n’y arrive pas en Grand Chelem. C’est la troisième fois de suite qu’elle ne passe pas le troisième tour. La Lettonne affrontera Stephens ou Badosa au tour suivant.

  • Sloane Stephens surprise : Elle restait sur une finale et un quart à Roland ces deux dernières années. Cette fois, Sloane Stephens a pris la porte dès le deuxième tour, battue en trois sets (6-4, 4-6, 6-2) par l’Espagnole Paula Badosa Gilbert (87e). L’Américaine s’est montrée en difficulté sur sa deuxième balle avec seulement 44 % de points marqués. Badosa rejoint Ostapenko au troisième tour.

Elles ont assuré : Kvitova sans sourciller

  • Petra Kvitova n’a pas tremblé : Opposée à l’Italienne Jasmine Paolini, Petra Kvitova (No 7) continue son petit bonhomme de chemin. Elle s’est imposée 6-3 6-3 et n’a toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi. Au prochain tour, elle se frottera à la Canadienne Fernandez.

  • Aryna Sabalenka sans trop forcer : Tête de série n°8 du tournoi, Aryna Sabalenka commence à bien trouver ses marques sur la terre battue parisienne. La puissante Biélorusse s’est qualifiée pour le troisième tour pour la première fois de sa jeune carrière à Paris, en venant à bout de Daria Kasatkina (7-6 [6], 6-0). Après une première manche disputée, Sabalenka, 22 ans, a pris le jeu à son compte, totalisant 19 coups gagnants contre 3 pour la Russe dans le deuxième set, et croisera le chemin d’Ons Jabeur (35e), tombeuse (7-6 [4], 6-4) de Nao Hibino.
  • Garbiñe Muguruza fait tomber une autre Pliskova : Rien ne va pour la famille Pliskova ce jeudi. Après sa soeur Karolina, tombée face à Ostapenko, c’est Kristýna Plíšková qui est éliminée. Elle n’a rien pu faire face à l’Espagnole, Muguruza, tête de série No 11, et s’est inclinée 6-3 6-2. L’Espagnole, vainqueur ici en 2016, retrouvera l’Américaine Collins, tombeuse de la Danoise Tauson, pour une place en deuxième semaine.

Elles ont souffert : Kenin à retardement

  • Sofia Kenin en lâche encore un : Opposée à Ana Bogdan, qui l’avait déjà battue sur terre en 2018, Sofia Kenin a souffert pendant plus d’un set avant de se ressaisir, au deuxième tour de Roland-Garros. Malmenée jusqu’au milieu de la deuxième manche, l’Américaine, tête de série n°4, a ensuite enchaîné six jeux consécutifs et conclu en trois sets (3-6, 6-3, 6-2) contre la Roumaine. Au premier tour, la dernière vainqueure de l’Open d’Australie avait déjà cédé un set à Samsonova. Kenin, 21 ans, a cette fois-ci eu besoin de quatre balles de match pour passer au troisième tour, où elle retrouvera soit Bara, soit Van Uytvanck.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *