Serena Williams tombe à la 41e place mondiale

Absente du circuit depuis sa blessure à Wimbledon, Serena Williams est tombée à la 41e place du classement WTA ce lundi. Elle risque désormais de voir sa quête de 24e titre du Grand Chelem être compliquée par un statut de non tête de série en Australie.

Serena Williams at Roland-Garros in 2021

A bientôt 40 ans – elle est née un 26 septembre – Serena Williams, collectionneuse de records, en a encore un en ligne de mire : un 24e titre du Grand Chelem en simple pour égaler Margaret Court Smith. Mais pour atteindre sa cible, la tâche s’est encore un peu plus compliquée, avec une chute au classement WTA entraînant le risque potentiel de rencontrer des gros morceaux dès les premiers tours en Australie.

Ce lundi, l’Américaine est tombée de la 22e place à la 41e de la hiérarchie planétaire. En raison d’une déchirure des ischio-jambiers de la cuisse droite suite à une glissade sur le gazon de Wimbledon, l’Américaine avait dû déclarer forfait pour l’US Open. Excepté en 2018 après son retour de grossesse, elle n’avait plus été aussi “mal” classée depuis une 80e place mondiale le 8 août 2011.

Retour de grossesse mis à part, Serena Williams n’avait plus été aussi “mal” classée depuis 2011

Début juillet de cette même année, elle était même 175e après sa défaite en huitième de finale de Wimbledon, dont elle était tenante du titre, contre Marion Bartoli. Un classement qui s’expliquait alors par le fait que son titre londonien 2010 constituait la grande majorité de ses points, après une absence d’un an en raison d’une blessure aux pied et d’une embolie pulmonaire.

Étant donné l’annulation de la tournée asiatique 2021, peu de tournois importants sont encore prévus au calendrier WTA : Ostrava (WTA 500, 20 septembre -26 septembre), Chicago (WTA 500, 27 septembre – 3 octobre), Indian Wells (WTA 1000, 6 octobre – 17 octobre) et Moscou (WTA 500, 18 octobre – 24 octobre).

Pour les deux premiers cités, une participation de Serena Williams est déjà bien compromise. Si jamais elle s’alignait aux deux suivants, elle aurait une chance de remonter au classement. Sinon, elle serait alors non tête de série pour l’Open d’Australie 2022. Une première depuis 2007 à Melbourne, et une difficulté de plus dans sa quête du 24e Majeur.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *