Sabalenka surprise par Pegula, Osaka impressionne

Surprise à New York, Jessica Pegula, issue des qualifications, a éliminé Aryna Sabalenka, tête de série numéro 5, en huitièmes de finale du tournoi de Cincinnati (6-2, 2-6, 6-3). Naomi Osaka, elle, a assumé son statut en survolant son match face à Dayana Yastremska (6-3, 6-1).

Naomi Osaka, Western & Southern Open (Flushing Meadows / New York), 2020

Aryna Sabalenka a du mal depuis la reprise du circuit WTA. Eliminée dès son entrée en lice à Lexington début août, la Biélorusse n’aura pas fait long feu non plus à Cincinnati. La 11e joueuse mondiale, 22 ans, a été battue ce mardi par Jessica Pegula, 26 ans et 83e au classement WTA. Une contre performance qui ne va pas rassurer Sabalenka pour l’US Open qui arrive dans moins d’une semaine. Avec 8 doubles fautes, la native de Minsk a été constamment en danger sur sa mise en jeu, et son adversaire, issue des qualifications, en a bien profité pour aller chercher la victoire en prenant 5 fois son service sur l’ensemble de la partie (6-2, 2-6, 6-3). Jessica Pegula est en quart de finale à Cincinnati, son meilleur résultat dans un tournoi de ce calibre. Elle défiera Elise Mertens pour une place dans le dernier carré (voir le tableau).

Le TGV Osaka

Naomi Osaka affrontait ce mardi Dayana Yastremska, entraînée par son ancien coach Sascha Bajin. La Japonaise, tête de série numéro quatre, a voulu montrer à Bajin ce qu’il avait perdu ! Osaka a joué un très bon tennis, avec notamment 8 aces et 14 coups gagnants, pour dominer l’Ukrainienne âgée de 20 ans et 25e au classement WTA. Yastremska a totalement sombré après la perte du premier set alors que Naomi Osaka s’est montrée très régulière pendant 1h09. Qualifiée pour les quarts de finale, Osaka afforntera Anett Kontaveit (voir le tableau).

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/BigSascha/status/1298359398033772544?s=20″]

Konta solide pour sortir Zvonareva

Johanna Konta, 29 ans et 15e mondiale, a très bien servi lors de son huitième de finale face à Vera Zvonareva, 35 ans et 270e au classement WTA, ne perdant que quatre points derrière sa première balle. La Britannique a eu du mal en début de match à cause des conditions difficiles à New York, avec beaucoup de vent. Mais elle a peu prendre le service de son adversaire en fin de premier set, ce qui l’a libéré.

Johanna Konta, US Open 2019

“Je me suis adaptée au fur et à mesure du match”, a déclaré Konta. “Quand nous sommes sortis, elle jouait vraiment bien et à un niveau plus élevé que moi. C’était des conditions délicates, de l’agitation, et c’est une joueuse difficile à affronter. Je pense que j’ai bien servi. Je suis juste heureux de revenir jouer. J’aime jouer sur ces terrains à Flushing Meadows.”

Konta n’a pas concédé une seule balle de break dans ce match, assumant parfaitement son statut de tête dé série numéro 8. Qualifiée pour les quarts de finale, elle défiera Serena Williams ou Maria Sakkari (voir le tableau).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *