Le renouveau d’Azarenka la mène jusqu’en finale

Victoria Azarenka s’est qualifiée pour la finale du WTA Premier de Cincinnati en venant à bout de Johanna Konta (4-6, 6-4, 6-1). L’ancienne n°1 mondiale rejoint ainsi en finale Noami Osaka, tombeuse un peu plus tôt de Élise Mertens.

Victoria Azarenka, Western & Southern Open (New York / Flushing Meadows), 2020

Le renouveau se confirme pour Victoria Azarenka. La Biélorusse, 31 ans, s’est montrée convaincante vendredi, pour retourner la situation face à Johanna Konta et ainsi se qualifier pour la finale du WTA Premier de Cincinnati (4-6, 6-4, 6-1). Elle retrouvera samedi Naomi Osaka, victorieuse face à Élise Mertens (6-2, 7-6).

Pourtant, le match – disputé sur un annexe, le court n°10 – n’avait pas débuté de la meilleure des manières pour l’ex-No 1 mondiale (break Konta pour mener 3-2 au 1er set). Mais la manière dont “Vika” s’était battue pour ne pas concéder cette première manche – remportée par la Britannique à sa… 8e balle de set (6-4) – laissait présager d’un second set acharné.

Ce fut le cas. Beaucoup plus agressive et sûre d’elle en revers, Azarenka a remis les pendules à l’heure en breakant à trois reprises (6-4). Une première dans ce tournoi pour Konta, qui n’avait pas encore concédé son service.

Azarenka, première finale depuis Monterrey 2019

Le 3e set allait être une partie de plaisir pour une Azarenka souriante et passée en mode “bulldozer”. 23 petites minutes pour clore les débats et renvoyer Konta aux vestiaires en ne concédant que cinq petits points sur son service (6-1).

Si Victoria Azarenka a perdu son premier set du tournoi – après des succès en deux manches sur Donna Vekic, Caroline Garcia, Alizé Cornet et Ons Jabeur -, la voici de retour en finale pour la première fois depuis Monterrey 2019. Une bien drôle de coïncidence pour la 59e joueuse mondiale, qui n’avait plus gagné un seul match sur le circuit depuis… le tournoi de Cincinnati l’an passé !

Lauréate du tournoi en 2013, la protégée du coach français Dorian Descloix va désormais devoir récupérer de son combat du jour (2h18 de jeu) pour tenter de remporter le 21e titre de sa carrière, samedi face à Osaka.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *