Kvitova met fin à une disette de près de deux ans en remportant le titre à Doha

Petra Kvitova a décroché samedi son 28e titre en carrière, son premier depuis avril 2019, en atomisant Garbiñe Muguruza en finale à Doha (6-2, 6-1). La Tchèque a ainsi répété sa performance de 2018, où elle s’était déjà imposée dans la capitale qatarie, et déjà face à Muguruza.

Petra Kvitova, Doha, 2021

Une semaine parfaite pour Petra Kvitova. La Tchèque (N.4) l’a bouclée avec une victoire autoritaire sur Garbiñe Muguruza samedi (6-2, 6-1) pour s’adjuger le Qatar Total Open, à Doha, pour la deuxième fois de sa carrière.

La 10e mondiale a dominé le premier set et a effacé un break concédé dès le premier jeu dans la seconde pour dominer à nouveau l’Espagnole en finale à Doha, comme en 2018. Kvitova décroche ainsi le 28e titre de sa carrière, son premier depuis celui obtenu à Stuttgart en avril 2019.

« J’ai réalisé un super parcours, c’est certain, s’est félicitée la joueuse de 30 ans au micro du stade après son succès. Les conditions étaient vraiment difficiles, mais ç’a été une super semaine dans l’ensemble. Les temps sont vraiment durs et je suis très heureuse de pouvoir jouer devant vous. Je pense que ce court correspond bien à mon jeu. »

Kvitova a rendu hommage aux organisateurs du tournoi et aux spectateurs venus au stade, malgré les restrictions liées à la Covid-19.

« J’étais très heureuse de voir des gens dans les tribunes à nouveau. Après l’Australie, où on avait l’impression d’être revenu à la normale, comme avant. Mais jouer sans public est tellement triste que je suis vraiment content d’avoir pu jouer devant vous. »

« I was very happy to see fans in the stands again, » she said. « After Australia (where) it felt a little bit normal, as before…but playing without fans is really sad so I’m really glad to play in front of you. »

Kvitova a mieux maîtrisé les éléments

En dépit de conditions venteuses pour le deuxième jour de suite, Kvitova s’est montré particulièrement solide, prenant l’initiative par rapport à Muguruza et ne laissant aucune opportunité à l’Espagnole, 16e mondiale, pour installer son jeu. Après avoir breaké pour mener 4-2 dans le premier set, elle a répété l’opération deux jeux plus tard pour boucler la manche.

Muguruza, qui avait profité du forfait de Victoria Azarenka en demi-finale, découvrait ces conditions de jeu très particulières. Elle a bien entrevu un espoir en breakant dans le premier jeu du deuxième set. Mais deux doubles-fautes commises dans le jeu suivant ont permis à Kvitova de débreaker, avant qu’elle ne sauve deux balles de 2-1 en sa défaveur. Muguruza avait laissé passé sa chance et la Tchèque a déroulé jusqu’à la victoire, scellée en une heure et sept minutes.

Garbiñe Muguruza, Doha, 2021

L’Espagnole a reconnu qu’elle avait été dominée sur cette finale.

« C’était difficile (la météo), mais félicitations à Petra. Je trouve qu’elle a joué particulièrement bien aujourd’hui, malgré les conditions, et elle m’a encore volé le titre, pour la deuxième fois. »

Kvitova et Muguruza figurent toutes deux dans le tableau de Dubaï, tournoi qui débutera dimanche. Et comme à Doha, elles ne pourront pas se croiser avant la finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *