Bousculée, Serena Williams a dû s’arracher pour battre sa soeur Venus

Ce jeudi, en huitièmes de finale du tournoi WTA de Lexington aux Etats-Unis, l’Américaine Serena Williams, 9eme joueuse mondiale et tête de série n°1, a pris le dessus sur sa sœur Venus, 67eme joueuse mondiale, en trois manches (3-6, 6-3, 6-4) et 2h21 de jeu.

Serena Williams

Cette 31eme confrontation entre les deux sœurs Williams ne restera certainement pas dans les mémoires. C’est la plus jeune, à savoir Serena, qui a eu le dernier mot. En effet, ce jeudi, l’Américaine, 9eme joueuse mondiale et tête de série n°1, a fini par battre, non sans mal, Venus, 67eme joueuse mondiale, en trois manches (3-6, 6-3, 6-4) et 2h21 de jeu, dans le cadre des huitièmes de finale du tournoi WTA International de Lexington aux Etats-Unis, sur dur. Tout avait donc bien mal débuté pour Serena. Comme lors du premier tour, l’Américaine a laissé échapper le premier set. Pourtant, c’est bien elle qui avait breaké d’entrée, avant de gâcher trois balles de double-break dans la foulée.

Venus a davantage peiné au service

Finalement, elle a perdu ses deux mises en jeu suivantes, offrant ainsi un bel avantage à sa sœur. Venus a ensuite mis la pression sur sa soeur pour arracher la première manche (6-3). Dans la deuxième, les deux joueuses ont fait jeu égal, avant que Serena ne se procure deux premières opportunités à 2-1. Finalement, c’est sur la mise en jeu suivante de sa sœur qu’elle a fini par breaker, avant de réussir à égaliser (6-3). Dans le troisième set, les breaks ont été nombreux (trois pour Serena, deux pour Venus). L’aînée a davantage peiné au service (11 doubles fautes, en tout) ce qui a aidé Serena à aller décrocher la victoire finale. Au prochain tour, Serena Williams affrontera sa compatriote Shelby Rogers, bénéficiaire d’une wild card.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *