Trop juste physiquement, Caroline Garcia zappe Madrid et Saint-Malo

En pleine récupération d’une blessure au genou et au pied, Caroline Garcia joue la carte de la prudence. La 54eme mondiale a annoncé ce samedi sur les réseaux sociaux son forfait pour Madrid et Saint-Malo.

Caroline Garcia, Adelaïde, 2021

Caroline Garcia n’est plus apparue en compétition depuis un mois, suite à sa défaite au deuxième tour à Miami face à Simona Halep. Et il faudra encore attendre pour voir la Lyonnaise jouer à nouveau en match. Ce samedi, elle a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux. La 54eme mondiale a soigné une blessure à un pied et à un genou après Miami et est encore « trop juste » pour faire son retour à la compétition. De ce fait, elle a annoncé son forfait pour les tournois WTA 1000 de Madrid (29 avril-8 mai) et WTA 125 de Saint-Malo (3-9 mai). Caroline Garcia espère être pleinement rétablie dans deux semaines pour pouvoir tenir sa place à Rome, Parme, Strasbourg et le dernier événement de la saison sur terre, le plus prestigieux également, Roland-Garros. Dans une interview accordée au Journal de la Haute-Marne et parue dimanche 18 avril, l’ancienne numéro quatre mondiale a annoncé qu’elle se remet en forme « en Espagne, à l’académie de Rafael Nadal, à Manacor ».

Prendre le temps pour revenir plus forte

Les conditions optimales y sont toutes réunies pour récupérer.

« Tout est sur place, l’hôtel, le restaurant, la salle de musculation, et les terrains. Il n’y a pas trop de joueuses, plutôt de jeunes tennismen, et c’est parfait », a-t-elle ajouté.

Depuis le début de cet exercice 2021, Caroline Garcia a disputé quatorze matchs pour un bilan de sept victoires et autant de défaites. Ses huitièmes de finale au Gippsland Trophy et à Dubaï sont ses meilleures performances. Après une dernière saison sur terre tronquée par la pandémie de coronavirus, elle va rater plusieurs échéances sur ocre mais ses pépins physiques pourraient être oubliés en cas de belles performances à Roland-Garros. La joueuse de 27 ans ne dirait certainement pas non à un parcours similaire à l’an dernier sur la terre battue parisienne, un huitième de finale. Voire plus.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *