27 juillet 2007 : Le jour où Sam Querrey a placé 10 aces d’affilée

Chaque jour, Tennis Majors remonte le temps pour revenir sur un événement marquant pour la planète tennis. Le 27 juillet 2007, en quarts de finale du tournoi d’Indianapolis, Sam Querrey établit un nouveau record face à James Blake en servant 10 aces d’affilée.

27 juillet 2021
Sam Querrey - 2007 - On this day

Ce qui s’est passé ce jour-là et pourquoi c’est historique : Sam Querrey sert 10 aces d’affilée, un record

Ce jour-là, le 27 juillet 2007, en quarts de finale du tournoi d’Indianapolis, Sam Querrey établit un nouveau record face à James Blake en servant 10 aces d’affilée. Distribuant 34 aces au total, Querrey domine Blake 7-6 6-7 7-6, obtenant ainsi le meilleur résultat de sa jeune carrière.

Les personnages : Sam Querrey et James Blake

  • Sam Querrey, la puissance naturelle

Sam Querrey est né en 1987. En 2006, il gagne son premier match sur le circuit principal à Indian Wells, et, en moins de treize mois, il monte de la 616e place jusqu’au Top 100 mondial. En 2007, il obtient son meilleur résultat en Grand Chelem. Il atteint le troisième tour de l’Open d’Australie (battu par Tommy Robredo, 6-4 6-7 6-2 6-1). A Las Vegas, il parvient en quarts de finale (défait par Evgueni Korolev, 6-4 6-4). Très grand (1 m 99), son jeu à hauts risques s’appuie sur un énorme service et un coup droit très puissant.

  • James Blake, au sommet de sa forme

James Blake est né en 1979. Après avoir joué deux ans sous les couleurs de l’Université de Harvard, il se lance sur le circuit en 1999. En septembre 2001, il intègre le Top 100. Blake joue un jeu très offensif. Ses coups coups sont très à plat. En 2002, après avoir disputé ses première finales sur le circuit pro à Memphis (battu par Andy Roddick, 6-4 3-6 7-5) et à Newport (vaincu par Taylor Dent, 6-1 4-6 6-4), James Blake remporte son premier titre à Washington. Il domine Paradorn Srichaphan en finale (1-6 7-6 6-4). En 2003, Blake confirme son statut de solide Top 30. Mais il traverse une passe difficile en 2004. Le joueur se fracture d’abord une vertèbre à Rome, puis apprend, plus tard, le décès de son père.

Il développe ensuite un zona qui lui paralyse temporairement la moitié du visage et perturbe sa vision. Il chute au 231e rang mondial en avril 2005. Quelques mois plus tard, invité dans le tableau de l’US Open, il se hisse jusqu’en quarts de finale. Il est battu par Andre Agassi à l’issue d’une épique bataille en cinq sets (3-6 3-6 6-3 6-3 7-6).

2006 reste sa meilleure saison. Cette année-là, en septembre, il monte à la 4e place mondiale. Son meilleur classement. Il remporte cinq titres, atteint les quarts de finale de l’US Open (éliminé par Roger Federer, 7-6 6-0 6-7 6-4), et dispute la finale du Masters (battu à nouveau par Federer, 6-0 6-3 6-4). En 2007, ses meilleurs résultats sont un huitième de finale à l’Open d’Australie (perdu contre Fernando Gonzalez, 7-5 6-4 7-6) et un titre conquis à Sydney aux dépens de Carlos Moya (6-3 5-7 6-1).

Le lieu : Indianapolis, la “court” des grands

Le tournoi d’Indianapolis se déroule chaque année au mois de juillet. Disputé sur la même surface que l’US Open depuis 1998, il fait partie du circuit américain d’été sur dur. Les meilleurs joueurs du monde viennent souvent s’y préparer pour le dernier Grand Chelem de l’année. Parmi les anciens vainqueurs du tournoi, plusieurs grands noms : Boris Becker (1988, 1990), Pete Sampras (1991, 1992, 1996) ou Andy Roddick (2003, 2004).

L’histoire : Blake acculé sous les coups de Querrey

Le 27 juillet 2007, James Blake, le tenant du titre, affronte Sam Querrey en quarts de finale du tournoi d’Indianapolis. Les deux joueurs se sont rencontrés cinq semaines plus tôt, sur le gazon de Halle. Blake l’avait emporté (4-6 6-4 6-3). Bien qu’il ait gagné ce premier match, il est difficile de considérer Blake comme favori. Au tour précédent, Querrey a livré une performance exceptionnelle au service pour dominer un autre grand serveur, le géant croate Ivo Karlovic, 5-7 7-5 7-6. 

A Indianapolis, Blake est si désorienté que Querrey lui assène 10 aces d’affilée. Une série entamée à 6-6 au tie-break du premier set. Après avoir remporté ses deux premiers jeux de service blancs sans que Blake ne touche la balle, Sam Querrey claque un dernier ace pour entamer son jeu à 2-3. Une double-faute met un terme à la série. Non seulement Blake se montre incapable de prendre le service de son adversaire, mais il ne parvient même pas à se procurer la moindre balle de break. Sam Querrey, passant 64% de premières balles, distribue 34 aces, laissant Blake impuissant, pour l’emporter finalement 7-6 6-7 7-6. 

Sam Querrey - On this day

La postérité du moment : Revanche à Cincinnati, un mois plus tard, remportée par Blake

Sam Querrey s’inclinera face à Dmitry Tursunov en demi-finale du tournoi d’Indianapolis (7-6 6-2).

Les deux joueurs se retrouveront moins d’un mois plus tard, à Cincinnati, et cette fois, James Blake s’imposera (5-7 6-4 6-4).

James Blake remportera son dernier titre en 2007, à New Haven. Après un dernier quart de finale disputé à l’Open d’Australie 2008, il déclinera lentement. Il quittera le Top 10 en août 2008, puis le Top 50 en 2010. Sans jamais annoncer officiellement sa retraite, James Blake arrêtera la compétition en 2013.

Sam Querrey remportera 10 titres au cours de sa carrière. Sa meilleure saison sera 2017. L’année où il gagnera deux tournois et atteindra les demi-finales de Wimbledon, vaincu par Marin Cilic (6-7 6-4 7-6 7-5). Début 2018, Querrey atteindra le meilleur classement de sa carrière, la 11e place mondiale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *