Moscou : Adrian Mannarino fait tomber Andrey Rublev en sauvant une balle de match

Adrian Mannarino a livré un gros combat ce jeudi pour sortir la tête de série numéro 1 de l’ATP 250 de Moscou, Andrey Rublev, 5-7, 7-6(4), 6-3. Le Français a sauvé une balle de match dans le deuxième set pour se qualifier en quart de finale.

Adrian Mannarino a frappé un grand coup ce jeudi. Le Français a sauvé une balle de match pour s’offrir une victoire de poids face à la tête de série numéro 1 de l’ATP 250 de Moscou, Andrey Rublev, au terme d’une belle empoignade de deux heures et demi, remportée en trois sets 5-7, 7-6(4), 6-3.

Mannarino restait sur deux défaites consécutives au premier tour à Sofia et à Indian Wells, mais cette semaine, le 51e joueur mondial a manifestement trouvé les bons réglages et prend du plaisir sur le court. Après un premier combat au premier tour contre Roman Safiullin (1-6, 7-6, 6-4), le Français a mis à nouveau beaucoup de cœur à l’ouvrage pour résister sur la longueur aux coups de massue d’Andrey Rublev.

Le 6e joueur mondial a été surpris par la patience du Français, qui a été capable de tenir la cadence du fond du court et de placer de belles accélérations avec son coup droit. Breaké dans la première manche, Mannarino est revenu de cinq jeux à deux, avant de perdre le set sur son service à 6-5.

Une balle de match sauvée avant de recoller à un set partout

Malgré la perte de la première manche, le gaucher a mis au jour les fragilités du Russe aujourd’hui et a continué son travail de sape en contre, notamment en appuyant sur le côté revers adverse. Dans une fin de set haletante, « Manna » s’est procuré trois balles de set (dont deux sur son service) pour recoller à une manche partout, mais à chaque fois, Rublev en a mis plus dans ses frappes pour prolonger la manche.

A 6-5, le Russe s’est procuré une balle de match sur le service du Français. Gâchée par une accélération de revers envoyée dans le filet. Les deux hommes se sont donc départagés au jeu décisif et dans cet exercice Mannarino a tiré son épingle du jeu. Rublev, qui a montré des signes de frustrations, a baissé en intensité dans la manche décisive et n’a pas réussi à inquiéter le 51e joueur mondial sur son service.

En convertissant la seule balle de break de la manche, Adrian Mannarino s’est détaché au score pour filer vers sa deuxième victoire de la saison face à un joueur du top 10 en six tentatives, après celle sur Dominic Thiem sur le gazon de Majorque en juin (abandon de l’Autrichien alors qu’il menait 5-2). Il se qualifie pour les quarts de finale de Moscou où il retrouvera un joueur bien moins haut dans la hiérarchie du classement ATP, Ricardas Berankis (107e), qu’il a battu quatre fois en six confrontations.  

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *