Humbert, Auger-Aliassime, Dimitrov, Norrie… : Cascade de forfaits à Anvers

Programmé dans la foulée d’Indian Wells, le tournoi ATP 250 d’Anvers vient d’enregistrer une série de forfaits dont ceux d’Ugo Humbert, tenant du titre, et de Felix Auger-Aliassime, qui aurait dû être tête de série n°1.

Ugo_Humbert_Anvers_2020

La fin de saison est imminente et les organismes semblent commencer à tirer du côté des joueurs. C’est du moins ce que l’on peut penser en constatant le nombre élevé de forfaits enregistrés ces dernières heures par le tournoi ATP 250 d’Anvers, qui se jouera la semaine prochaine, dans la foulée du BNP Paribas Open d’Indian Wells. 

L’épreuve détenue par l’agence de management Tennium, co-fondée par Sébastien Grosjean, a perdu successivement son tenant du titre, Ugo Humbert, mais aussi quatre de ses principales têtes d’affiches, Felix Auger-Aliassime, Pablo Carreno Busta, Cameron Norrie et Grigor Dimitrov. Si le forfait de ces deux derniers, encore en lice à Indian Wells où ils s’affronteront samedi en demi-finale, était prévisible, les autres sont un vrai coup dur pour le tournoi.

Les forfaits les plus surprenants restent ceux d’Auger-Aliassime, qui renonce à la possibilité de marquer des points précieux dans la course au Masters, et de Humbert, qui avait également renoncé au BNP Paribas Open. Ni l’un ni l’autre n’a pour l’heure communiqué ses raisons.

L’European Open d’Anvers conserve néanmoins un beau plateau avec la présence d’Andy Murray, vainqueur en 2019, Jannik Sinner, Roberto Bautista Agut, Diego Schwartzman, Reilly Opelka ou encore Richard Gasquet, qui a obtenu une wild-card. Il sera également l’occasion d’un petit événement avec la participation en double du local Xavier Malisse (41 ans, 19ème mondial en 2002), qui jouera le double avec son poulain, Lloyd Harris.

Du côté de Moscou, qui se jouera également la semaine prochaine, on a en entériné le forfait attendu de Daniil Medvedev, qui avait explicitement déclaré avoir besoin d’une pause après sa défaite face à Grigor Dimitrov à Indian Wells.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *