Djokovic tape (déjà) la balle à New York

L’US Open pourrait être un boulevard pour Novak Djokovic, toutefois celui-ci ne laisse rien au hasard. Le Serbe s’est déjà entraîné sur le Central de New York, où se tiendra également le Masters 1000 en fin de semaine.

Novak Djokovic

Novak Djokovic ne perd pas de temps. Seul membre du Big Three confirmé en vue de l’US Open, le No 1 mondial s’est entraîné, dès dimanche, sur le court Arthur-Ashe. C’est aussi là que ferrailleront tous les joueurs et joueuses à partir de la fin de cette semaine, pour le tournoi de Cincinnati (Masters 1000 pour les hommes) délocalisé sur le site de New York, en raison des circonstances sanitaires liées à la pandémie de coronavirus. Alors que Roger Federer avait annoncé dès le mois de juin qu’il stoppait sa saison à cause d’une nouvelle opération au genou, Rafael Nadal a lui décliné le tournoi américain du Grand Chelem il y a deux semaines.

Djokovic dans la tourmente après l’Adria Tour

Djoko n’a confirmé sa participation qu’en fin de semaine dernière, lui qui peut revenir à respectivement une et deux longueurs de l’Espagnol et du Suisse au classement des victoires en Grand Chelem – Federer est à 20, Nadal à 19 et Djokovic à 17. Le Serbe s’est trouvé dans la tourmente dès le début de l’été, en étant contrôlé positif au coronavirus après avoir organisé l’Adria Tour. A Zadar, les spectateurs avaient pu assister aux matchs sans aucune mesure de protection, comme l’autorisait le gouvernement serbe. Jo-Wilfried Tsonga, notamment, était vite venu à sa rescousse face aux nombreuses critiques, pour Nice-Matin : “Il y a eu peut-être un excès de confiance, mais ce n’est pas le vrai responsable. Il pensait bien faire, il ne doit pas porter le chapeau.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *