Zverev et Auger-Aliassime se reprennent bien à Acapulco

Au programme d’une première journée qui a également vu se terminer les qualifications, Alexander Zverev et Felix Auger-Aliassime, tous deux sortis d’entrée à Rotterdam, ont validé leur billet pour le deuxième tour du tournoi d’Acapulco, aux dépens d’Alcaraz et de Sandgren.

Zverev Melbourne

Ca va mieux pour Alexander Zverev et Felix Auger-Aliassime. Tous deux sortis d’entrée en début de mois à Rotterdam (défaites contre Alexander Bublik pour le premier et face à Kei Nishikori pour le second), le dernier tournoi auquel ils avaient participé, l’Allemand et le Canadien ont relevé la tête, ce mardi à Acapulco en validant cette fois leur billet pour le deuxième tour, de surcroît sans trembler. Opposé à la petite perle du tennis espagnol Carlos Alcaraz (17 ans), Zverev s’est rassuré en ne laissant que quatre jeux (6-3, 6-1) à celui qui est naturellement annoncé comme le futur Rafael Nadal. La rencontre avait pourtant mal commencé pour le numéro 7 mondial, breaké d’entrée, mais il s’est tout de suite repris. Impérial au service notamment lundi (il n’a perdu que quatre points sur ses premières balles), Zverev, tête de série numéro 2 du tournoi mexicain, croisera sur sa route au prochain tour le Serbe Laslo Djere.

Alexander Zverev, Australian Open, 2021

Auger-Aliassime a pris sa revanche

Pas de problème non plus pour Auger-Aliassime, même si le numéro 18 au classement a davantage souffert pour se débarrasser de Tennys Sandgren, sept mois après avoir mordu la poussière face à l’Américain à Cincinnati au bout du suspense. Le jeune Canadien n’est pas retombé dans le piège, et s’est cette fois imposé en deux sets (6-3, 7-6), prenant du même coup sa revanche face au double quart de finaliste de l’Open d’Australie. Le compatriote de Denis Shapovalov aurait même pu boucler la partie plus rapidement, s’il ne s’était pas compliqué la vie dans le deuxième set, finalement enlevé au jeu décisif (8-6) par Auger-Aliassime à sa sixième balle de match. Sebastian Korda, tombeur de Marin Cilic, lui fera face pour une place en quarts de finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *