Sacré à Newport, Anderson remporte son premier trophée depuis 2019

Tombeur de Jenson Brooksby en finale (7-6, 6-4), Kevin Anderson remporte le tournoi de Newport, son premier depuis 2018.

Kevin Anderson - Wimbledon 2021

Kevin Anderson attendait ce septième titre ATP depuis plus de deux ans. C’est chose faite. À Newport, sur gazon, le Sud-africain s’est débarrassé de la belle surprise de la semaine, l’Américain Jenson Brooksby, 152e joueur mondial, en deux manches (7-6, 6-4). Gêné par une blessure au coude depuis 2019, le joueur de 35 ans renoue enfin avec le succès avec ce premier trophée depuis janvier 2019, face à Ivo Karlovic à Pune (Inde).

16 aces. 81% de réussite derrière sa première balle. Comme toujours, Kevin Anderson s’est appuyé sur son excellent service pour venir à bout de son adversaire américain. Il a également sauvé les trois balles de break contre lui, ne laissant aucune chance à Brooksby, qui s’est procuré deux balles de set dans le tie-break de la première manche. C’est le Sud-africain qui a eu le dernier mot dans ce jeu décisif, entérinant les derniers espoirs de son adversaire.

Anderson de retour dans le Top 100

L’autre bonne nouvelle pour le finaliste de Wimbledon en 2018 c’est son retour dans le top 100. Grâce à ses cinq victoires à Newport, il sera 74e mondial ce lundi, soit un bond de 39 places. Jenson Brooksby, lui, grimpe de 26 rangs et pointera à la 126e place mondiale. À 20 ans, le prometteur américain se rapproche du top 100.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *