L’opération 2021 de Wawrinka, elle a déjà commencé

Après sa belle victoire contre Andrey Rublev jeudi en huitièmes de finale du Rolex Paris Masters, Stan Wawrinka espère faire tomber Alexander Zverev, qu’il n’a jamais battu. Mais le Suisse veut surtout se projeter sur la saison 2021.

Wawrinka Rolex Paris Masters 2020

Stan Wawrinka a de la suite dans les idées. Mardi, après sa victoire au premier tour du Rolex Paris Masters contre Dan Evans, le Vaudois avait déclaré vouloir mettre « encore un coup de boost » et « repousser [ses] limites une dernière fois » avant d’arrêter sa carrière.

Deux jours plus tard, en huitièmes de finale, il a renversé (1-6, 6-4, 6-3) le joueur en forme du moment, Andrey Rublev, désormais 8e mondial. De son propre aveu, c’est l’une des plus belles victoires de sa saison.

Le joueur de 35 ans était forcément satisfait d’avoir réussi à se remobiliser après un premier set à sens unique.

« Je n’ai pas très bien commencé, mais lui, il a mis énormément de pression, il a joué très rapidement, c’était difficile pour moi de trouver des solutions. C’était important de me pousser au maximum, dès le début du deuxième, d’essayer de mieux servir, beaucoup plus varié, gagner un peu de terrain, ne pas le laisser tout le temps dominer l’échange. J’ai cru en moi, je pensais que j’allais avoir des occasions, j’ai réussi à les prendre, je suis très content. »

Zverev, mais surtout 2021

A peine le Suisse a le temps de savourer cette belle victoire qu’il doit se projeter sur son quart de finale face à Alexander Zverev, qu’il n’a jamais battu en trois confrontations. L’Allemand s’était imposé en trois manches à Saint-Pétersbourg en 2016, en trois sets en demi-finales du Masters 1000 de Miami en 2017 et en quatre sets cette saison, en quarts de l’Open d’Australie. Autant de rencontres serrées qui donnent espoir au 20e mondial. D’autant que Zverev a puisé dans ses réserves pour sortir Adrian Mannarino.

« Ce sera un match serré. J’ai perdu contre lui plusieurs fois, notamment à l’Open d’Australie. C’est un match qui sera certainement difficile. Je l’ai vu ce soir (jeudi soir), il a joué un match long. Peut-être que j’arriverais à lui tenir la dragée haute. »

Au-delà de son quart contre Zverev, Wawrinka pense avant tout à la saison 2021, comme il l’a déjà exprimé mardi. Il juge sa victoire contre Rublev importante en vue de l’année prochaine.

« Ce sont des victoires importantes, surtout pour l’année prochaine, de continuer à me pousser et de voir que petit à petit, je retrouve ce niveau, je retrouve et j’enchaîne des matchs à un plus haut niveau pour reprendre le rythme. »

Des propos qu’il a répétés quasiment à l’identique un peu plus tard dans cette même conférence de presse, tel un credo. « Pour moi, le plus important, c’est de continuer à bien me battre, à essayer de progresser, de construire l’année prochaine sur tout ce que je fais depuis quelques semaines maintenant. » Une victoire contre Alexander Zverev le conforterait encore plus.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *