Rublev assure, De Minaur et Struff éliminés d’entrée

Au 1er tour du Masters 1000 de Rome, si Andrey Rublev et Denis Shapovalov a rejoint sans encombre le tour suivant, ce n’est pas le cas pour Jan-Lennard Struff ou encore Alex De Minaur qui ont été battus d’entrée sur la terre battue italienne.

Andrey Rublev, Rome 2020

Quart de finaliste à l’US Open, Andrey Rublev n’a pas manqué ses débuts sur terre battue. Ce mardi, à Rome, le Russe a tranquillement dominé Facundo Bagnis, issu des qualifications, en deux sets (6-4, 6-4). Malgré une première manche où il a perdu trois fois son service, le numéro mondial n’a pas tremblé et verra le prochain tour, où le Polonais Hubert Hurkacz l’attend. Qualification également de Denis Shapovalov. Le joueur de 21 ans a bien maitrisé la rencontre face à un spécialiste de la terre battue, Guido Pella (6-2, 6-3).

Denis Shapovalov, Rome 2020

En revanche, c’est déjà terminé pour l’une des bonnes surprises à Flushing Meadows. Opposé à Dominik Koepfer, Alex De Minaur a été surpris d’entrée après avoir pourtant remporté le premier set (3-6, 6-3, 7-6). Bien parti dans une rencontre marqué par de nombreux breaks, l’Australien a même eu une balle de match à 5-4 dans la dernière manche. Au final, c’est l’Allemand issu des qualifications qui défiera Gaël Monfils au 2e tour du Masters 1000 de Rome. Autre surprise, l’élimination de Jan-Lennard Struff, 30e mondial. L’Allemand a été dominé par Federico Coria, petit frère de Guillermo, au Foro Italico (6-1, 7-6). L’Argentin a désormais rendez-vous avec Matteo Berrettini.

Ca passe pour Millman et Lajovic

Dans les autres rencontres, John Millman a battu Joao Sousa en deux manches (7-5, 7-6), et jouera contre Diego Schwartzman au 2e tour. Très moyen à l’US Open où il avait chuté au 1er tour, Dusan Lajovic s’est repris sur la terre battue en éliminant Alejandro Davidovich Fokina, pourtant à son avantage, lui, lors du dernier Grand Chelem (il avait atteint les huitièmes de finale). En deux sets (6-4, 6-4) et presque deux heures, le Serbe a fait le travail pour affronter le vainqueur du duel entre Milos Raonic et Adrian Mannarino. A noter également, l’élimination surprise de Sam Querrey contre Pedro Martinez, 109e mondial (6-3, 7-6). Sorti d’entrée à Cincinnati et à l’US Open, l’Américain a visiblement du mal à reprendre sa saison après cette longue interruption causée par la pandémie de coronavirus.

Mannarino chute face à Raonic

Face au très bon serveur qu’est Milos Raonic (12 aces), Adrian Mannarino a résisté pendant un set avant de lâcher prise (7-6, 6-2). Dans la première manche, les deux hommes ont très bien tenu au service et ont été obligés de se départager au tie-break. Le Canadien, 19e mondial, s’est montré le plus fort dans le money-time et a remporté le jeu décisif 7 points à 3. Dans le deuxième acte, Raonic a pris le service adverse à deux reprises, en se montrant toujours aussi impérial sur le sien. Il défiera Dusan Lajovic au 2e tour.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *