Shapovalov rejoint Rublev dans le dernier carré, Coric face à Raonic

Andrey Rublev s’est promené face à Cameron Norrie (6-2, 6-1) pour se hisser dans le dernier carré d’un tournoi pour la quatrième fois cette saison après ses victoires à Adelaïde, Doha et Hambourg.

Denis Shapovalov, Saint-Petersburg 2020

Trois semaines après sa victoire à Hambourg, revoilà Andrey Rublev (22 ans) dans le dernier carré d’un tournoi. Le jeune Russe, vainqueur en Allemagne de son troisième titre de la saison – son cinquième en carrière –, s’est offert une petite promenade de santé ce vendredi en quarts de finale à Saint-Pétersbourg face à Cameron Norrie, balayé par le numéro 10 mondial en un peu plus d’une heure (6-2, 6-1, 1h02 de jeu). La veille, Rublev, parvenu en quarts de finale à Roland-Garros la semaine dernière, avait souffert pour venir à bout du Français Ugo Humbert. Face au Britannique, en revanche, il n’a connu aucun problème pour prendre le dessus.

Le Russe, tête de série numéro 3 de cette épreuve qui se dispute sur ses terres, a fait le break dès le premier jeu dans les deux sets, au même titre qu’il a su à chaque fois prendre le large face au numéro 75 à l’ATP. Nettement dominateur, Rublev a achevé sa démonstration du jour sur sa troisième balle de match. Son prochain adversaire, Denis Shapovalov, est prévenu : le Moscovite est en grande forme. De plus, à chaque fois qu’il a atteint les demi-finales cette saison, il a gagné le tournoi derrière.

Shapovalov retrouve le sourire

Sorti prématurément sur la terre battue de Roland-Garros (défaite contre l’Espagnol Carballes Baena au deuxième tour), Shapovalov attendait beaucoup du tournoi suivant, en dur indoor à Saint-Pétersbourg, pour se refaire une santé et retrouver le sourire. Le jeune Canadien est en passe d’y parvenir. Déjà demi-finaliste à Rome, le mois dernier sur terre, Shapovalov s’est lui aussi hissé de nouveau dans le dernier carré, après sa solide victoire vendredi aux dépens de Stan Wawrinka (6-4, 7-5).

Dans le premier set, le 12eme mondial a signé le seul break, à 2-2, sans jamais que le Suisse ne parvienne à combler son retard. De nouveau breaké le premier dans la seconde manche, Wawrinka est parvenu à immédiatement recoller. Mais il a de nouveau craqué à 5-5. Le break de trop pour le numéro 18 à l’ATP. Comme Shapovalov, le Vaudois faisait partie des favoris pour la victoire finale.

Une deuxième demie pour Coric, une troisième pour Raonic

Demi-finaliste à Rio de Janeiro en février, Borna Coric n’avait plus goûté au dernier carré d’un tournoi depuis. C’est chose faite cette semaine en Russie, grâce à sa victoire sur Reilly Opelka. Le Croate s’est imposé 7-6, 6-3 en 1h22 contre le tombeur du tenant du titre Daniil Medvedev, au terme d’un match très solide. Malgré les 16 aces de l’Américain (6 pour Coric), il a réussi à le breaker en deux occasions : au moment où Opelka servait pour le gain du premier set et s’était même procuré trois balles de set à 5-3, et à 2-1 dans la deuxième manche. Coric a réussi à remporter le tie-break de la première manche 7-3 et a ensuite parfaitement géré la seconde.


Il affrontera Milos Raonic, qui a mis fin au parcours de l’avant-dernier Russe en lice, Karen Khachanov, au tour suivant. Le 21eme joueur mondial a battu le 17eme sur le score de 6-1, 7-6 en 1h26 pour leur première confrontation. Grâce à son service surpuissant (15 aces, 0 double-faute, 72% de premières balles), Raonic n’a pas été breaké lors de cette partie, et a sauvé la seule balle de break que s’est procuré le Russe, à 0-4 dans la première manche. Le Canadien a breaké sur sa première occasion à 1-0 et sur sa troisième occasion à 3-0 pour empocher le premier set. Puis, dans le deuxième, les deux joueurs ont remporté sans encombre leur mise en jeu (même si Raonic a eu une balle de 4-2 sur le service adverse), et tout s’est joué au tie-break, remporté très facilement par la tête de série n°6 (7-1). Le Canadien, qui disputera sa troisième demie de la saison, mène 1-0 dans ses confrontations avec Borna Coric.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *