Nadal évite Rublev, invité de dernière minute à Barcelone, et pourrait débuter contre Mannarino

Alors que le Masters 1000 de Monte-Carlo touche à sa fin, le tirage au sort de l’ATP 500 de Barcelone a été effectué. Placé dans la partie haute du tableau, Rafael Nadal ne pourrait pas croiser Anrey Rublev et Stéfanos Tsitsipás avant une éventuelle finale.

nadal-barcelone_2016

Pas le temps de tergiverser pour Rafael Nadal. Battu par Andrey Rublev en quarts de finale du Masters 1000 de Moonte-Carlo, “l’ogre de l’ocre” repart au charbon dès la semaine prochaine à Barcelone. Organisé du 19 au 25 avril, l’ATP 500 catalan, annulé en 2020, a laissé le tirage au sort esquisser son tableau ce samedi. Outre le Majorquin, trois autres membres du Top 10 sont présents : Stéfanos Tsitsipás et Andrey Rublev, finalistes à Monaco, ainsi que Diego Scwhartzman. Après son revers contre Dan Evans sur le Rocher, Novak Djokovic est lui engagé à Belgrade, sa ville natale. Un ATP 250, dont son frère Djordje est le directeur, auquel Dominic Thiem et Gaël Monfils, blessés, ont dû renoncer.

Nadal avec Scwhartzman, Rublev et Tsitsipás ont rendez-vous en demi-finale

Sur la terre barcelonaise, Nadal, undécuple vainqueur de l’épreuve, lancera son aventure contre Adrian Mannarino ou un qualifié. Ensuite, il affrontera potentiellement le coriace Cristian Garín, tête de série numéro 13, pour un premier test. Placé dans son quart de tableau, David Goffin (N.8) pourrait théoriquement débuter face à Pierre-Hugues Herbert avant de devoir ferrailler avec Karen Khachanov (N.12). Pour espérer retrouver l’un de ces hommes en demi-finale, Diego Schwartzman (N.4) aura fort à faire. D’abord, ce sera Frances Tiafoe ou le prodige Carloz Alcaraz, puis théoriquement Dan Evans (N.16), avant un possible duel avec Fabio Fognini (N.9) ou Pablo Carreño Busta (N.6).

Dans la partie basse du tableau, Tsitsipás, deuxième homme le mieux classé du tournoi, verra Jaume Munar ou Thiago Monteiro se dresser devant lui pour commencer. Deux terriens. La suite pourrait lui réserver des rencontres face à Alex De Minaur – si celui-ci, peu à l’aise sur ocre, parvient à se défaire d’Alexander Bublik ou Alejandro Davidovich Fokina -, puis éventuellement Denis Shapovalov ou Félix Auger-Aliassime en quarts de finale. En cas de retrouvailles avec la victoire, Benoît Paire trouverait le lance-missiles Rublev (N.3) sur sa route dès le deuxième tour. Théoriquement, le Russe, invité de dernière minute à Barcelone, devrait ensuite retrouver Casper Ruud (N.5) pour une revanche de leur demi-finale monégasque, empoché par le Moscovite. En se hissant parmi les huit derniers joueurs en lice, Rublev aurait la perspective de défier Jannik Sinner (N.11) ou Roberto Bautista Agut (N.5)

Les affiches du premier tour

Hors français, trois affiches semblent avoir plus de matière que les autres pour nous scotcher dès le premier tour à Barcelone. En quête de retour à son meilleur niveau, Frances Tiafoe, Top 30 à 21 ans, va tester le prodige Carlos Alcaraz, 17 ans et récent demi-finaliste à Marbella. Feliciano López, tombé face à son jeune compatriote en Andalousie, défie Lorenzo Musetti pour un nouveau choc des générations. Enfin, le duel entre les fantasques adeptes du service à la cuillère que sont Alejandro Davidovich Fokina et Alexander Bublik promet d’être haut en couleur. Seul hic, contraint à l’abandon contre Tsitsipás en quarts de finale à Monte-Carlo, l’Espagnol pourrait finalement se retirer du tableau.

  • Alcaraz – Tiafoe
  • F. López – Musetti
  • Davidovich Fokina – Bublik

Gasquet et Tsonga de retour !

Dans l’ensemble, le tirage au sort s’est montré clément pour les Bleus. Toutefois, une interrogation subsiste sur la forme de plusieurs d’entre eux. Absent du circuit depuis Dubaï, Richard Gasquet avait dû renoncer au Rolex Monte-Carlo Masters en raison de complications liées à la COVID-19. Tsonga, qui venait de faire son retour à Montpellier après une longue absence, n’a lui plus joué depuis Marseille, mi-mars, suite à une blessure au bras droit. Meilleur Tricolore en 2021, Jérémy Chardy a un beau combat en perspective contre Nioloz Basilashvili, vainqueur à Doha en éliminant notamment Roger Federer sur sa route.

  • 🇫🇷 Mannarino – qualifié
  • Qualifié – Herbert 🇫🇷
  • Koepfer – Moutet 🇫🇷
  • Thompson – Gasquet 🇫🇷
  • 🇫🇷 Simon – Andujar
  • 🇫🇷 Tsonga – Gerasimov
  • 🇫🇷 Paire – qualifié
  • 🇫🇷 Chardy – Basilashvili

Gasquet_Tsonga_coupe_davis_2014

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *