Paire renverse Kecmanovic à Cincinnati et réussit son premier come-back de 2021

Benoît Paire s’est imposé dimanche aux dépens de Miomir Kecmanovic au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati (5-7, 6-3, 6-2). Le Français n’avait plus gagné un match après avoir perdu la première manche depuis février 2020.

Benoît Paire à Toronto en 2021

Voilà 18 mois que Benoît Paire n’avait plus gagné un match en ayant perdu la première manche. Le Français y est parvenu dimanche dans le tout premier match du tableau principal du Masters 1000 de Cincinnati, en renversant Miomir Kecmanovic (5-7, 6-3, 6-2). Paire s’offre ainsi un deuxième tour alléchant, contre Denis Shapovalov, tête de série numéro 6 dans l’Ohio, en dépit de ses deux défaites en deux matchs depuis sa demi-finale à Wimbledon.

L’Avignonnais devra mieux entrer dans son match s’il veut réussir un coup face au Canadien. Notamment au service, n’ayant passé que 35% de ses premiers services dans la première manche. Comme Kecmanovic était appliqué de l’autre côté (seulement huit points perdus sur sa mise en jeu), Paire a fini par craquer en fin de set. Mais il s’est bien ressaisi dans le deuxième, malgré un break concédé d’entrée, qui aurait pu le sortir définitivement de son match. Mais il a débreaké dans la foulée et a écarté trois nouvelles occasions pour le Serbe de reprendre son avantage, sur ses deux jeux de service suivants.

Paire a remporté les six derniers jeux du match

A force de s’accrocher aux basques de Kecmanovic, Paire l’a fait craquer et a pris lui-même en confiance. Le Français a ainsi fait le break qu’il fallait en deuxième set pour revenir à hauteur et a maîtrisé la troisième. Malgré un pourcentage de première balle encore en berne (41%) et un nouveau break concédé d’entrée, il s’est relevé pour empocher les six derniers jeux de la partie. Kecmanovic a notamment explosé derrière sa deuxième balle (3/11).

Miomir Kecmanovic at Toronto in 2021
Miomir Kecmanovic at Toronto in 2021 © AI / Reuters / Panoramic

Bien plus consistant depuis début juillet, Paire a accroché dimanche sa sixième victoire sur ses cinq dernières apparitions sur le circuit ATP. Ce n’est pas encore suffisant pour faire grimper à nouveau au classement le 50e joueur mondial. Mais ce ne peut qu’être positif de retrouver un Paire capable de tenir bon même quand le score lui est défavorable. Une preuve supplémentaire de sa lente résurrection.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *