le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Medvedev passe, Opelka casse

Destins croisés pour les deux récents finalistes du Masters 1 000 de Toronto, Daniil Medvedev et Reilly Opelka : le premier a parfaitement enchaîné à Cincinnati en surclassant MacKenzie McDonald, mais le second a été battu par Casper Ruud et a fini le match en boitillant.

Daniil Medvedev (RUS) waves to the fans before the National Bank Open tennis tournament Final on August 15, 2021, at Aviva Centre in Toronto, ON, Canada.

Après son récent titre à Toronto, son quatrième en Masters 1 000, Daniil Medvedev expliquait qu’il avait besoin de créer une dynamique avant l’US Open, et donc d’enchaîner à Cincinnati. Mission (pour l’instant) accomplie pour le Russe qui continue de surfer sur son rail de confiance et de victoires avec une entrée en matière assez impressionnante dans l’Ohio où il a balayé l’Américain MacKenzie McDonald, pourtant récent finaliste à Washington, 6-2, 6-2 en moins d’une heure.

La tête de série n°1, vainqueur du tournoi américain en 2019, retrouvera en huitième un autre ancien lauréat (en 2017), Grigor Dimitrov, qui a confirmé son regain de forme en disposant en début de journée d’Alexander Bublik (6-3, 7-5).

Fin de parcours en revanche pour la victime de Medvedev en finale de Toronto, l’Américain Reilly Opelka, qui, après une entrée en matière déjà compliquée face à Corentin Moutet, a cédé au bout du suspense face à Casper Ruud, 6-7, 6-0, 7-6 en 2h25.

Le plus inquiétant pour l’Américain n’est pas en soi cette défaite, ni le fait d’avoir perdu un set 6-0 pour la troisième fois seulement de sa carrière pro. Non, c’est plutôt d’avoir terminé le match en boitillant après s’être apparemment tordu le genou sur un point crucial à 6-5, 15-30 en sa faveur (service Ruud) au dernier set.

Alors qu’il se trouvait à deux points de la victoire et avait réussi à instaurer l’échange, Opelka a vu son articulation se dérober quelque peu en courant après une amortie. Pas de grosse blessure semble-t-il mais une fin de match au frein à main pour l’Américain qui a lâché dans le tie break du dernier set.

Casper Ruud, qui a réussi par ailleurs l’exploit de remporter la bataille des aces (21 contre 17), a ainsi décroché sa 100e victoire sur le circuit. La première face à un joueur du top 25 dans un Masters 1 000 sur dur extérieur.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.