Berrettini et Goffin renvoyés à l’hôtel, Djokovic en patron

Matteo Berrettini (No 6) est le quatrième membre du Top 10 à sortir du tournoi de Cincinnati avant même les quarts de finale, suite à sa défaite en deux sets contre Reilly Opelka mardi (6-3, 7-6). Novak Djokovic, lui, a été impérial face à Tennys Sandgren (6-2, 6-4)

Novak Djokovic, Western & Southern Open (Flushing Meadows / New York), 2020

Les cadors continuent de tomber à New York, dans le cadre du tournoi de Cincinnati. Matteo Berrettini, 8e mondial et tête de série numéro 6, a été battu ce mardi par Reilly Opelka, 39e au classement ATP (6-3, 7-6). Il est le quatrième membre du Top 10 ATP à quitter le tableau avant même les quarts de finale, après Dominic Thiem (No 3 ATP), Alexander Zverev (No 7 ATP) et David Goffin (No 10 ATP). L’Italien a été assommé par les 19 aces de l’Américain de 2 mètres 11 qui n’a concédé aucune balle de break et qui a converti sa seule occasion, à 4-3 au premier set, avant de pousser son adversaire au tie-break dans le deuxième. Frustré par un service aussi puissant, Matteo Berrettini n’a pas réussi à inverser la tendance et a perdu le jeu décisif 7 points à 4. Il reste moins d’une semaine au natif de Rome pour relever la tête avant le début de l’US Open, dont il a atteint les demi-finales l’an dernier. Opelka, lui, s’est qualifié pour son premier quart de finale en Masters 1000 et sera opposé à John Isner ou Stefanos Tsitsipas.

Goffin ne s’est pas rendu service

David Goffin, 10e mondial et tête de série numéro 7 du Western & Southern Open délocalisé de Cincinnati à Flushing Meadows, s’est fait sortir ce mardi par Jan-Lennard Struff en 8e de finale. Le Belge (29 ans) s’est incliné en trois sets contre l’Allemand (6-4, 3-6, 6-4).

Goffin avait évité la sortie de route d’entrée, en dominant Borna Coric dimanche (7-6, 6-4). Mais il s’est montré bien trop irrégulier face à Struff, 33e mondial contre qui il menait 3-1 dans leurs confrontations et remporter leur seul affrontement sur dur extérieur, à l’US Open en 2018. Le Belge a notamment souffert sur son service. Il n’a remporté 56% des points sur son engagement, a commis 6 doubles-fautes et a surtout concédé 13 balles de break. Ce n’est pas vraiment un hasard s’il a perdu la troisième manche sur un jeu blanc… sur son propre service. Avant cela, Goffin avait pourtant réussi à se relever de la perte du premier set en remportant le second et en breakant d’entrée dans le troisième. Mais ce petit avantage n’a même pas tenu un jeu, preuve que le natif de Rocourt n’était pas dans un grand jour. Avec ce succès, Struff (30 ans) réalise un nouveau joli coup, après avoir balayé Alex de Minaur et éliminé Denis Shapovalov, tête de série numéro 12. L’Allemand affrontera Novak Djokovic en quarts de finale.

Jan-Lennard Struff, Jan 2020

Djokovic sans douleur

Novak Djokovic, qui a souffert d’une douleur au cou lors de son premier match face à Berankis, n’a pas été inquiété ce mardi face à Tennys Sandgren, 29 ans et 55e mondial, en huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati. La tête de série numéro un a bien contrôlé toute la partie, se rendant les choses faciles grâce à un début de match maîtrisé. Un break d’entrée de match pour mettre la pression sur l’Américain, qui a craqué au service avec seulement 33% de points remportés derrière sa seconde balle dans la première manche. Mené dans la seconde, Sandgren a eu l’occasion de revenir à 4-4 lorsqu’il a eu trois balles de debreak sur le service de Djokovic, mais le Serbe a été impérial, comme souvent, sur les points importants. 20e victoire en 20 matchs pour le numéro un mondial, qui affrontera Jan-Lennard Struff en quart de finale.

Bautista Agut a peiné face à Khachanov

Alléchant sur le papier, le duel entre Roberto Bautista Agut, tête de série numéro 8, et Karen Khachanov, tête de série numéro 11, a tenu toutes ses promesses ce mardi en huitièmes de finale du tournoi de Cincinnati ! Le Russe a pris les devants en remportant le premier set, bien aidé par les 20 fautes directes de son adversaire. Mené, Roberto Bautista Agut a haussé son niveau de jeu pour s’en sortir. Un break au début des deux sets suivant et 12 jeux remportés sur les 17 derniers, une sacrée accélération pour se qualifier pour les quarts de finale (4-6, 6-3, 6-2). L’Espagnol de 32 ans sera opposé à Daniil Medvedev.

Medvedev a rendu fou Bedene

Tenant du titre au Western & Southern Open, Daniil Medvedev, 5e à l’ATP, était le premier qualifié pour les quarts. Le Russe s’est aisément défait d’Aljaz Bedene, en deux sets (6-3, 6-3) et 1h10 de jeu. Solide et implacable sur son service (37 points remportés sur 46, aucune balle de break concédée), la tête de série numéro 3 a rendu fou le Slovène. Au point que le 61e mondial n’est pas passé loin de la disqualification, après avoir envoyé involontairement une balle sur un caméraman. La suite pour Medvedev ? Un affrontement avec Bautista Agut.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *