Dimitrov renverse Bautista Agut et retrouve le chemin de la victoire

L’ancien vainqueur de Cincinnati en 2017, Grigor Dimitrov, a mis fin à une série de trois défaites consécutives en dominant Roberto Bautista Agut en deux sets (6-3, 6-4) au premier tour du Masters 1000 américain.

Grigor Dimitrov à Cincinnati en 2021

Après trois défaites de rang, Grigor Dimitrov se relance. Le Bulgare a pris le dessus la tête de série numéro 13, Roberto Bautista Agut en deux manches (6-3, 6-4) pour son entrée en lice dans l’Ohio. Le 21e joueur mondial coinçait depuis son succès en quatre sets au premier tour de Wimbledon contre le 106e joueur mondial, Fernando Verdasco.

Depuis sa déconvenue dès le deuxième tour sur le gazon anglais face à Alexander Bublik, l’ancien numéro 3 mondial restait sur deux éliminations au premier tour, à Washington et à Toronto, défait à chaque fois en deux manches par Ilya Ivashka, puis par Reilly Opelka.

Pour espérer briser cette mauvaise série, Dimitrov a hérité d’un adversaire qui lui réussit bien au premier tour de Cincinnati : Roberto Bautista Agut. Le 16e joueur mondial, quart de finaliste à Toronto la semaine passée restait sur trois revers face au Bulgare, contre qui il n’avait pas trouvé la clé depuis 2013.

En confiance, Dimitrov a démarré le match pied au plancher et rapidement montré qu’il était en forme. Avec une balle profonde et une excellente couverture de terrain, il a pris l’avantage sur le premier jeu de service de Bautista Agut, sur ce qui s’est révélé ensuite être la seule balle de break de la manche.

Dimitrov est resté intouchable sur son engagement (80 % de points gagnés derrière sa première balle et 73% derrière la seconde dans le premier acte) et s’est logiquement emparé du premier set avec 21 coups gagnants, contre 3 pour l’Espagnol.

En contrôle, Dimitrov a commis moins de fautes que Bautista Agut

Bautista Agut a concédé son service dès l’entame de la seconde manche après un jeu accroché. Dimitrov a manœuvré à merveille du fond du court pour faire reculer son adversaire et le faire craquer à l’échange. L’Espagnol a même lâché son engagement sur une double faute.

On pensait alors Dimitrov parti pour s’envoler vers le gain du match, mais le Bulgare a subi une baisse de régime dans le jeu suivant. Moins agressif, il a commis quelques fautes grossières, notamment deux volées de coup droit mal maîtrisées. Puis, sur un coup droit croisé dans le couloir, Dimitrov a permis à Bautista Agut de revenir à hauteur à 1-1.

La pluie a cassé la bonne dynamique de l’Espagnol. Après une interruption d’une heure, Dimitrov a repris les choses en main. A 4-4, il a breaké au moment opportun sur un long échange bien construit avec son slice de revers. Derrière, le 16e joueur mondial a remporté le match sur un jeu blanc après une dernière attaque de coup droit croisé qui poussait l’Espagnol à la faute.

Dimitrov a livré une copie presque parfaite ce mardi. Agressif, en contrôle dans l’échange (30 coups gagnants), il a varié intelligemment et commis moins d’erreurs que le métronome espagnol (20 fautes directes contre 23 pour l’Espagnol), pourtant connu et redouté pour sa régularité. Le vainqueur de Cincinnati 2017 affrontera au prochain tour Alexander Bublik, qui est venu à bout de l’Américain Marcos Giron, après une belle lutte remportée au tie-break de la troisième manche (3-6, 6-3, 7-6(5)).

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *