La victoire, le soleil et la Quilmes : Paire se plait en Argentine

Benoît Paire a remporté mercredi son premier match sur le circuit ATP depuis cinq mois, en s’imposant face à Nicolas Jarry à Cordoba (6-2, 6-4). Ayant privilégié le confort de vie sud-américain à la tournée européenne, le Français retrouve le sourire.

Benoît Paire, Roland-Garros, 2020

Voilà cinq mois quasiment jour pour jour que Benoît Paire n’avait plus connu la victoire sur le circuit ATP. Le Français, qui n’avait plus gagné depuis son premier tour de Roland-Garros face à Soonwoo Kwon, s’est imposé face à Nicolas Jarry pour son entrée en lice à Cordoba ce mercredi (6-2, 6-4). Le 29e mondial a ainsi mis un terme à une série de six défaites de rang.

De retour d’une suspension de 11 mois pour un contrôle antidopage positif aux anabolisants lors de la phase finale de la Coupe Davis 2019, Jarry partait pourtant avec les faveurs des pronostics, malgré sa place de 1165e à l’ATP et le fait qu’il n’avait plus intégré le grand tableau d’un tournoi sur le circuit principal depuis octobre 2019. Mais le Chilien, vainqueur de Jaume Munar au tour précédent, n’a pas fait le poids face à un Paire concentré et inspiré. Le Français a ainsi sauvé les huit balles de break concédées au cours de la partie et a terminé avec un ratio aces-doubles fautes positif (7-4), ce qui n’est pas si courant pour lui ces derniers temps.

Avec cette deuxième victoire depuis le restart, Paire savoure son début de tournée sud-américaine, même si son choix de la privilégier aux tournois de Montpellier et de Marseille a pu surprendre au premier abord. Mais l’Avignonnais ne s’en cache pas : cela allait bien au-delà du tennis, lui qui avait fait part de son spleen après son élimination dès le premier tour de l’Open d’Australie.

“Je préférais venir en Argentine cette année, pour le soleil, la piscine à la hôtel, la Quilmes (bière locale, ndlr), a soufflé Paire après sa victoire. A Montpellier, il fait froid, il n’y a pas de public. Je suis très content d’être ici. J’aime l’Argentine.”

Paire : “J’aime découvrir la ville quand je suis sur les tournois, aller au bar”

De passage à Cordoba pour la première fois de sa carrière, Paire espère avoir l’occasion de visiter la ville une fois qu’il aura quitté le tournoi.

“Je vais seulement à l’hôtel du club. Je suis content d’être à Cordoba, j’apprécie tout. J’aime découvrir la ville quand je suis sur les tournois, aller au bar. Après le tournoi je vais chercher à mieux connaître Cordoba.”

Benoît Paire - Roland-Garros 2020

En attendant de pouvoir faire du tourisme, Paire sera opposé vendredi à Federico Coria en quarts de finale du tournoi. L’Argentin, 95e mondial, avait lancé sa série de six défaites consécutives en le dominant en quatre manches au deuxième tour de Roland-Garros.

“Je suis content d’affronter Federico. C’est un bon joueur, très sympa, je l’aime beaucoup. Son frère est une vraie idole pour moi. Ce sera une revanche, nous nous sommes affrontés à Paris, maintenant en Argentine.”

Paire y ayant retrouvé le sourire, le résultat pourrait être différent.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *