Ćorić met fin au parcours de Nishikori à Rotterdam

Après un parcours aux allures de renaissance, Kei Nishikori s’est incliné (7-6, 7-6) face à Borna Ćorić en quart de finale de l’ATP 500 de Rotterdam.

Borna_Coric_Bercy_2020

S’il rêvait de devenir pingouin, Kei Nishikori s’était mué en phœnix cette semaine à Rotterdam. Après une victoire face à Félix Auger-Aliassime, son premier top 20 depuis deux ans, il a confirmé ses ambitions de retour au plus haut niveau en s’imposant contre Alex De Minaur au tour suivant. Ce vendredi, l’aventure a pris fin. En quart de finale de l’ATP 500 néerlandais, le Japonais s’est incliné devant Borna Ćorić. 7-6, 7-6 en 2h02.

Nishikori a pourtant entamé cette rencontre du bon pied. Breakant à deux jeux partout, il a pris une première option sur la manche initiale. Un avantage de courte durée. Abandonné par sa sa première balle, l’ancien 4e mondial a perdu son engagement dès le jeu suivant. Le bras de fer s’est alors installé. Agressif du fond de court, proche de sa ligne, le Nippon s’est évertué à tenter de prendre son adversaire de vitesse. S’il s’est globalement montré plus défensif en coup droit, le Croate n’a pas manqué de répondant en revers. C’est d’ailleurs sur ce coup, en plus d’être costaud en première balle, qu’il s’est appuyé pour aller chercher le jeu décisif. Tranquillement. 7 points à 2.

Deuxième manche, scénario inverse. Le natif de Zagreb a commencé par un break d’entrée. Menant deux jeux à zéro, il a été repris et la bataille du fond de court est montée en intensité. Toujours aussi performant en première balle (62 % de premières balles et 82 % de points gagnés derrière ce coup), Ćorić a également état impressionnant défensivement. Affûté, il a fait parler ses qualités physiques pour résister aux attaques répétées de l’adversaire. Malgré quelques volées flottantes en revers, il ne s’est pas démonté pour persister à prendre le filet sur quelques points importants. Grâce à ces différents aspects, il est parvenu à faire tomber le rideau dès le deuxième acte. Mené 4-2 dans l’ultime tie-break, il a enquillé 5 points consécutifs.

Grâce à ce succès, le 26e du classement ATP s’est qualifié pour la 15e demi-finale de sa carrière. A ce stade de la compétition, il affiche un bilan de 7 victoires pour 7 défaites. Lors de la dernière, il s’était imposé face à Milos Raonic à Saint-Pétersbourg fin 2020. Samedi, pour tenter d’accéder à sa 8e finale sur le circuit principal, Borna Ćorić affrontera un joueur-surprise : Márton Fucsovics ou Tommy Paul.

 

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *