le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic, tranquille face à Hurkacz, attend Nadal ou Alcaraz en demi-finale à Madrid

Vainqueur sans encombre d’Hubert Hurkacz (6-3, 6-4), Novak Djokovic affrontera Rafael Nadal ou Carlos Alcaraz en demi-finale du Masters 1000 de Madrid.

Novak Djokovic, Madrid 2022 Novak Djokovic, vainqueur d’Hubert Hurkacz à Madrid en 2022 (AI / Reuters / Panoramic)

Masters 1000 de MadridTableau | Programme 

“C’était probablement mon meilleur match de la saison”. Après sa victoire 6-3, 6-3 contre Gaël Monfils mardi, Novak Djokovic s’était montré enthousiaste. En quête de sa forme optimale, son entrée en lice à Madrid lui avait confirmé qu’il était sur la bonne voie. “J’ai eu une semaine, voire dix jours, pour me préparer à ce tournoi”, avait-il expliqué. “J’ai fait tout ce qui était possible pour rebâtir ma condition physique et améliorer mon jeu. Je suis vraiment ravi, ça a payé. Je me suis senti bien sur le court. Je vais dans la bonne direction.” Victorieux 6-3, 6-4 en 1h21 face à Hubert Hurkacz en quarts de finale ce vendredi, le numéro 1 mondial a confirmé ces sensations.

Après deux jours de repos en raison au forfait d’Andy Murray, malade, au tour précédent, Djokovic a affiché un niveau encore plus convaincant que face à un Monfils – qui a ensuite déclaré forfait pour Rome – s’étant lui-même jugé très “moyen” ce jour-là. Face à un Hurckaz plus en forme, qui, après Monte-Carlo en avril, disputait son deuxième quart de finale en carrière sur terre battue sur le circuit principal, le numéro 1 mondial n’a toutefois jamais été inquiété. Pas la moindre balle de break concédée tout au long de la rencontre.

Pas la moindre balle de break concédée par Djokovic

lors de ses trois affrontements précédents, tous gagnés, avec l’actuel 14e du classement ATP, le Belgradois avait dû s’employer par deux fois. L’an passé, en demi-finale à Bercy, il lui avait fallu passer par le jeu décisif de la dernière manche – 3-6, 6-0, 7-6. A Wimbledon en 2019, l’opposition s’était soldée par un 7-5, 6-7, 6-1, 6-4. En revanche, sur l’ocre de Roland-Garros la même année, il avait marché sur le natif de Wroclaw : 6-4, 6-2, 6-2 en 1h36. Trois ans plus tard, sur celle de Castille, il n’a pas connu beaucoup plus de difficultés.

Plutôt que de fixer les échanges dans des diagonales, exercice dans lequel le métronome Hurkacz a prouvé sa qualité, notamment en revers, Djokovic s’est évertué à varier les zones pour déplacer son rival du jour et l’empêcher de se régler. Si ce dernier, bien que culminant 1,96, n’a aucune difficulté à couvrir son terrain sur dur, il est nettement moins à l’aise dans ce domaine sur terre. Prise de balle relativement précoce, le chahutant sans cesse, le Belgradois ne lui a laissé que très rarement l’occasion de mettre son jeu en place et de profiter de balles plus courtes pour attaquer.

Djokovic a exploité à merveilles les faiblesses d’Hurkacz sur terre battue

En outre, sur brique pilée, la qualité de relance du surnommé “Nole” a quelque peu annihilé la propension du Polonais à s’offrir des points gratuits sur son engagement. Seulement trois aces encaissés par le Serbe. Et, en retour de second service, il a fait vivre un enfer à sa victime : 68 % d’échanges remportés dans ce domaine. Résultat, nettement au-dessus, le triple vainqueur du tournoi a tranquillement géré son break d’avance dans chaque manche. Un d’entrée dans la première, et un 2-2 dans la seconde. Se procurant deux balles de match sur la mise en jeu adverse à 6-3, 5-3, il a finalement bouclé l’affaire lors du jeu suivant, à sa quatrième occasion.

Solide, Novak Djokovic monte en puissance à l’approche de Roland-Garros. Samedi, en demi-finale, sa 72e en Masters 1000, il pourra jauger son niveau de façon encore plus précise. Un test d’une autre ampleur l’attendra : il affrontera le vainqueur du choc entre Rafael Nadal et Carlos Alcaraz.

Les autres affiches des quarts de finale à Madrid (Masters 1000, Caja Magica, terre battue, 6.575.560 EUR, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Felix Auger-Aliassime – Alexander Zverev : programmé vendredi
  • Andrey Rublev – Stefanos Tsitsipas : programmé vendredi
  • Rafael Nadal – Carlos Alcaraz : programmé vendredi
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *