C’est déjà terminé pour Simon, Rinderknech et Müller au Moselle Open

Touché au dos, Gilles Simon a lâché dans la manche décisive face à Alejandro Davidovich Fokina 6-7(4), 7-6(2), 6-2. Arthur Rinderknech et Alexandre Müller ont eux aussi été éliminés au premier tour du Moselle Open de Metz après avoir mené un set à zéro.

Gilles Simon ne voit pas le bout du tunnel. Opposé à Alejandro Davidovich Fokina au premier tour du Moselle Open ce mardi, le Français a subi le retour de l’Espagnol après avoir gagné la première manche et s’est finalement incliné en trois sets 6-7(4), 7-6(2), 6-2.

Le Niçois, touché au dos, n’a pas pu lutter dans la dernière manche. Classé au 99e rang mondial, Simon traverse une saison noire, loin de son meilleur niveau : 16 défaites pour seulement 3 victoires sur le circuit principal.

Pourtant, le triple lauréat du Moselle Open (2010, 2013, 2018) a commencé le match pied au plancher. Grâce à sa couverture de terrain impressionnante, il a arraché la première manche au tie-break en remportant quatre points de suite.

Touché au dos, Simon a lâché dans la dernière manche

Les deux joueurs ont parfaitement tenu leur service dans la deuxième manche jusqu’à 5-5, moment où l’Espagnol a glissé une superbe amortie pour conclure un rallye et s’offrir le break. Mais l’ancien 6e joueur mondial n’a pas tremblé et a sauvé une balle de set, avant de profiter d’une double faute adverse pour disputer un deuxième jeu décisif. Davidovich Fokina a réussi à enchaîner sept points consécutifs pour revenir à un set partout.

La fin du match a ensuite été relativement décousue, en raison de la blessure du Français. A 3-0 contre lui, Simon a demandé un arrêt médical pour se faire masser dans le haut du dos. Cela n’a pas suffi à le remettre d’aplomb. Le Niçois ne pouvait plus mettre la même puissance dans ses frappes et renvoyait des balles courtes, cadeaux pour l’Espagnol.

Alors que Gilles Simon encaisse sa troisième défaite de rang, Alejandro Davidovich Fokina met fin à une série de quatre revers de suite.  Le 45e joueur mondial affrontera au deuxième tour Nikoloz Basilashvili, tombeur de Gianluca Mager en deux sets 6-3, 7-6(5).

Rinderknech et Müller ont aussi lâché en trois manches

Journée noire ce mardi côté Français avec un triste bilan de zéro sur quatre. Arthur Rinderknech (74e) et Alexandre Müller (203e) ont eux aussi été sortis d’entrée, avant l’élimination en fin de journée d’Ugo Humbert par Andy Murray.

Pour sa première participation au grand tableau du Moselle Open, Arthur Rinderknech a finalement plié devant l’Américain Marcos Giron 3-6, 7-6(3), 6-4 après avoir pourtant remporté la première manche.

Le Français, classé cinquantième à la race, a cédé à chaque fois dans le money time des deuxième et troisième sets. En fin de match, il a concédé le break au pire moment, à 4-4 et malgré deux balles de match sauvées sur le service adverse, il n’a pas pu empêcher Giron de conclure.

A l’image de ses compatriotes, Alexandre Müller a aussi débuté avec de très bonnes intentions contre Karen Khachanov, mais il n’a pas pu résister au retour du Russe, vainqueur 4-6, 6-1, 6-3. Très agressif, Müller qui s’est extrait la veille des qualifications, a pris d’entrée le service adverse et n’a pas cédé le moindre break dans la première manche pour prendre les devants.

Mais le 27e joueur mondial a montré un tout autre visage dans le deuxième acte en retrouvant sa puissance habituelle. Khachanov a pris le contrôle de la rencontre et malgré une troisième manche accrochée, Müller n’a pas pu breaker une seule fois.

Après la défaite de Grégoire Barrère hier au premier tour, quatre autres Français sont donc hors piste sur les huit en lice au départ du Moselle Open. Gaël Monfils (tête de série N°3), Lucas Pouille (titulaire d’une invitation) et Antoine Hoang (lucky-loser) doivent s’élancer à leur tour ce mercredi. Ils seront opposés respectivement à Philipp Kohlschreiber, Brayden Schnur (233e) et Peter Gojowczyk (101e).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *