Andy Murray s’offre sa plus belle victoire de la saison face à Humbert

L’ancien numéro 1 mondial, Andy Murray a remporté le choc du premier tour face au 26e joueur mondial, Ugo Humbert, en trois sets 4-6, 6-3, 6-2. Les quatre joueurs Français en lice ce mardi au Moselle Open se sont inclinés.

Andy Murray at the Queen's in 2021

Andy Murray le dit et le répète : il se sent compétitif et prêt à enchaîner les matchs. Malgré sa déconvenue au deuxième tour du Challenger de Rennes la semaine dernière, défait par Roman Safiullin en trois manches, le Britannique avait montré à l’US Open face à Stefanos Tsitsipas qu’il pouvait encore évoluer à très haut niveau. 

L’ancien numéro 1 mondial l’a prouvé de belle manière ce mardi. L’actuel 113e joueur à l’ATP, invité au Moselle Open, s’est montré très solide au premier tour pour sortir Ugo Humbert en trois manches 4-6, 6-3, 6-2. Il s’offre ainsi sa plus belle victoire de la saison et son troisième succès face à un membre du top 50.

Murray a renversé le rapport de force

Ugo Humbert, 26e mondial et tête de série numéro 6 du tournoi, a pourtant bien débuté la rencontre. Très agressif, le gaucher qui évoluait à domicile devant son public, a réussi a effacé cinq balles de break dans la première manche et a été particulièrement lucide sur l’unique occasion qu’il a eu à sa disposition pour s’octroyer le service adverse, en concluant à 4-4 un superbe point à la volée.

Dans le deuxième acte, les deux hommes se sont maintenus à distance malgré des points disputés et un bon niveau de jeu. Murray s’est procuré les premières balles de break de la manche sur un jeu catastrophique du Français, qui a multiplié les fautes grossières. Le break en poche, le Britannique a ensuite bouclé la manche sur un revers croisé imparable.

85% d’efficacité derrière sa première balle, 18 aces, un break perdu, Murray a fait forte impression

Assommé par la perte du deuxième set, Humbert a perdu le fil et n’a pas affiché la même détermination, rapidement mené 4-0 dans cette dernière manche. Après avoir effacé cinq balles de débreak, Murray a finalement scellé cette victoire d’un ace, le 18e de la soirée, sur sa première balle de match.

Avec 85% de points remportés derrière sa première balle et un seul break concédé, le Britannique a été impérial sur son engagement. Solide du fond du court, très affûté, il a démontré qu’il était bel et bien de retour à un excellent niveau.

Je peux jouer bien mieux que ça

Andy Murray

« Le côté positif à propos de soir c’est que je n’ai pas eu l’impression de jouer si bien que ça, a analysé l’intéressé devant la presse après sa victoire. Je peux faire les choses mieux que ça c’est sûr. Je me suis créé des opportunités et j’ai raté quelques coups que je n’aurai pas raté si je jouais bien je pense. »

« Mon service est très positif depuis Wimbledon. Les changements que j’ai fait là-bas m’ont beaucoup aidé, m’ont donné beaucoup de points gratuits et m’ont permis de me sortir de situations compliqués aujourd’hui. Mais je peux jouer bien mieux que ça. »

Le triple lauréat en Grand Chelem affrontera au prochain tour le Canadien Vasek Pospisil, qui a disposé lundi de Grégoire Barrère en deux sets (6-3, 6-4).

L’élimination d’Ugo Humbert clôt une journée catastrophique pour les Français. Sur les quatre Bleus engagés sur le court ce mardi, pas un seul n’a réussi à passer le stade du premier tour au Moselle Open. Arthur Rinderknech, Alexandre Müller et Gilles Simon ont eux aussi cédé en trois sets. Après l’élimination de Grégoire Barrère lundi, il ne sont plus que trois encore en lice : Gaël Monfils, Lucas Pouille et Antoine Hoang qui doivent encore disputer leur premier tour mercredi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *