« J’ai besoin d’avoir moins mal au pied » : Poussé au tie-break du troisième set par Sock pour son retour, Nadal n’est pas encore à 100%

Rafael Nadal s’est imposé dans la douleur face à Jack Sock ce jeudi à Washington (6-2, 4-6, 7-6) pour son retour à la compétition. L’Espagnol a expliqué en conférence de presse qu’il ressentait toujours une douleur à son pied gauche.

Rafael Nadal, Washington 2021

Pour la première fois depuis deux mois, le coup droit lasso de Rafael Nadal a résonné sur le circuit ATP. Eloigné de la compétition depuis sa défaite en demi-finale de Roland-Garros face à Novak Djokovic, l’Espagnol a effectué son retour ce jeudi à Washington. Le numéro trois mondial a dû batailler face au local Jack Sock, ancien numéro huit mondial (6-2, 4-6, 7-6).

Rafael Nadal a très bien débuté la rencontre avec notamment le plus beau point du match. Un tweener de défense dos au filet suivi d’un coup droit long de ligne gagnant devant un public américain en feu. L’Espagnol a ensuite remporté quatre jeux consécutifs pour s’adjuger la première manche (6-2). Mais au fil du match, les débats se sont équilibrés.

Jack Sock, bien aidé par ses 28 coups droits gagnants, a poussé son adversaire dans un troisième set où il a même eu le break. Rafael Nadal, très agressif avec 41 coups gagnants dont 27 en coup droit, a tout de même réussi à s’en sortir dans un tie-break qu’il a remporté 7 points à 1. En conférence de presse, le Majorquin a expliqué qu’il ressentait toujours une douleur à son pied gauche, qui l’avait contrait à déclarer forfait pour Wimbledon et les Jeux olympiques. 

« Ma condition physique est bonne. J’ai juste besoin d’être un peu… j’ai besoin d’avoir un peu moins mal au pied, honnêtement. C’est la vérité. Mais physiquement, je me sens plus ou moins bien ».

Rafael Nadal, Washington 2021
Rafael Nadal, Washington 2021 – Christopher Levy / ZM / Panoramic

Nadal n’est pas inquiet 

Rafael Nadal, habitué à jouer avec des douleurs, n’a pas semblé être gêné dans ses déplacement en début de match face à Jack Sock. L’Espagnol n’a pas hésité à tourner autour de son revers pour claquer des coups droits gagnants. Mais il au fil de la rencontre, la douleur a semblé se réveiller et Nadal a commencé à boiter un peu. Poussé au tie-break du troisième set, le numéro trois mondial se s’est pourtant pas montré inquiet et a expliqué aux journalistes que ce genre de match était bénéfique pour sa préparation, et allait l’aider à retrouver son meilleur niveau. 

« Bien sûr, vous avez besoin de matches comme celui-ci pour être plus en forme après un mois sans compétition », a-t-il déclaré. « Mais cela fait partie du processus, et je connais ce processus. Je suis passé par tout cela de nombreuses fois au cours de ma carrière. C’est donc quelque chose qui ne m’inquiète pas. Il s’agit de gagner ce genre de matches. Cela vous aide à vous améliorer. Ensuite, si je suis capable de m’améliorer avec mes douleurs au pied, je pense que le reste viendra petit à petit. »

Qualifié pour les huitièmes de finale à Washington, Rafael Nadal y affrontera le Sud-Africain Lloyd Harris, tête de série numéro 14. L’Espagnol va désormais se reposer mais a hâte de retrouver le public américain dans la nuit de jeudi à vendredi.

« C’est le moment de ne pas trop s’entraîner parce que j’ai joué un match de trois heures, donc je dois être prêt pour demain. Je vais m’échauffer un peu demain et essayer d’être prêt pour le match. Je vais avoir un adversaire difficile en face de moi. On verra bien. Demain sera un autre jour, une autre occasion de jouer devant cette foule incroyable. Je veux profiter de cette expérience à nouveau. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *