Abonnez-vous à la newsletter

L’ATP prévient ses joueurs qu’ils devront être vaccinés pour jouer en France

L’ATP a envoyé ce mercredi un mail à ses joueurs pour les informer que, dans le cadre de l’adoption du pass vaccinal, ils devraient tous être vaccinés contre le Covid-19 pour jouer en France à partir de lundi. La présence de Novak Djokovic à Paris pendant Roland-Garros est pour le moins incertaine.

Novak Djokovic Novak Djokovic (srb) || 202568_0299 2021 ATP CHELEM FINALE FRANCE French Garros homme hommes internationaux messieurs open RG roland spo sport tennis tournoi WTA

Le message fait mention du Challenger de Quimper, qui débute lundi. Mais évidemment, c’est Roland-Garros (23 mai – 5 juin) que chacun a en tête à la lecture du mail envoyé par l’ATP à ses membres ce mercredi pour les prévenir des nouvelles dispositions légales en vigueur en France.

Ce message, auquel Tennis Majors a eu accès, s’intitule : « IMPORTANT : les conditions à remplir sur la vaccination en France ». L’ATP y indique avoir été informée par la FFT que « la nouvelle législation votée en France interdit aux sportifs non-vaccinés de s’aligner dans des compétitions en France ».

Des clarifications attendues par l’ATP

De façon plus importante, quelques jours après le retour de Novak Djokovic chez lui après avoir été refoulé d’Australie, le message fait comprendre qu’une infection récente au Covid ne pourra pas faire office d’exemption, à moins, peut-être, d’avoir reçu une première dose.

« A cette heure, il n’est pas acquis que les joueurs récemment contaminés seront en mesure de jouer, à moins d’avoir reçu au moins une des deux doses requises », écrit l’ATP. « Des clarifications sont attendues de la part du gouvernement français sur ce point. »

Pas d’allusion au cas Djokovic

Aucune allusion directe n’est faite au cas Djokovic mais il n’est pas possible de ne pas faire le parallèle avec les récents déboires du numéro un mondial en Australie quand il est écrit : « Seuls les joueurs totalement vaccinés seront éligibles à une participation, en dehors de ceux bénéficiant d’une exemption à la vaccination pour raisons médicales ».

Novak Djokovic, dont il est acquis qu’il est non vacciné, par choix, au terme de ses échanges récents avec la justice australienne, ne semble, à date, pas éligible pour défendre son titre sur la terre parisienne.

Ce message de l’ATP à ses membres intervient après le vote instaurant le pass vaccinal par le Parlement, dimanche.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.