Djokovic en finale du double à Majorque !

Novak Djokovic et Carlos Gomez-Herrera se sont qualifiés jeudi pour la finale du double à Majorque, en venant à bout de Oliver Marach et Aisam Ul Haq Quresh, têtes de série numéro 3 (6-3, 7-6). Ce sera la première finale de Djokovic en double sur le circuit ATP depuis 2010.

Novak Djokovic at Mallorca in 2021

Tout réussit à Novak Djokovic. Sur une série de 12 victoires consécutives en simple, avec à la clé un 19e titre du Grand Chelem lors du dernier Roland-Garros, le numéro 1 mondial disputera une nouvelle finale cette semaine, à Majorque. Mais en double cette fois. En duo avec Carlos Gomez-Herrera, ils se sont qualifiés aux dépens de la paire Oliver Marach – Aisam Ul Haq Quresh, tête de série numéro 3 (6-3, 7-6).

Djokovic disputera ainsi la troisième finale de sa carrière en double sur le circuit ATP, contre Simone Bolelli et Maximo Gonzalez, la paire tête de série numéro 4. Ce sera une première pour le Serbe depuis 2010. Il avait alors soulevé le trophée au Queen’s, sur gazon déjà, en compagnie de l’Israélien Jonathan Erlich. Son autre finale remonte à 2007, un temps où il n’avait pas encore gagné le moindre titre majeur. C’était à Adelaïde, où il était alors associé à Radek Stepanek.

Bon joueur de double dans les matchs par équipes avec la Serbie, en ayant six sur onze disputés entre la Coupe Davis et l’ATP Cup, Djokovic ne s’était plus aligné sur un tournoi de double depuis Dubaï fin février 2020, avec Marin Cilic. Les deux hommes avaient alors été sortis d’entrée et sèchement par la paire Rajeev Ram – Joe Salisbury (6-2, 6-2).

Avec Gomez-Herrera, 355e joueur mondial en simple et 258e en double, ils ont éliminé en quart de finale à Majorque le duo qui était tête de série numéro 1, composé de Marcel Granollers et Horacio Zeballos (4-6, 7-6, 10-8). Ils avaient sauvé deux balles de match au premier tour pour s’imposer contre Nikola Cacic et Tomislav Brkic (5-7, 6-4, 13-11). Djokovic a surtout passé 4h30′ sur le court depuis le début du tournoi, pour peaufiner sa préparation pour Wimbledon et s’acclimater au jeu sur gazon, sans avoir à trop se dépenser. Tout bénéfice pour le numéro 1 mondial.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *