Malgré une belle résistance, Humbert a cédé face à Dimitrov

Ugo Humbert s’est incliné au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati face à Grigor Dimitrov (6-3, 6-4) ce dimanche.

Ugo Humbert, Rolex Paris Masters 2018

Ugo Humbert a joué le coup à fond face à Grigor Dimitrov mais il est tombé sur un os. Le Bulgare, qui nous avait confié qu’il avait souffert physiquement après avoir contracté le Covid-19, est apparu en pleine forme ce dimanche, au premier tour du tournoi de Cincinnati. Rapide sur ses jambes, physiquement au point et serein lors des points important, le 19e joueur mondial était trop solide pour Humbert, 22 ans et 42e mondial (6-3, 6-4).

Un break a suffit à Grigor Dimitrov pour remporter la première manche. En tête 3-1, le Bulgare a tranquillement géré son avantage, en sauvant tout de même une balle de débreak au passage. Pas abattu pour autant, Ugo Humbert a été le premier à faire le break dans la deuxième manche. Mais, pas aidé par ses doubles fautes (3 au total), le Français a cédé son service dans la foulée et a perdu cinq des six derniers jeux. Qualifié pour le deuxième tour, Dimitrov affrontera Marton Fucsovics, issu des qualifications (voir le tableau).

Ugo Humbert, Rolex Paris Masters 2018

Une entame diesel pour Gasquet

Après avoir atteint les demi-finales des deux premières éditions de l’Ultimate Tennis Showdown en produisant un tennis séduisant, Richard Gasquet a fait son retour sur le circuit ATP ce dimanche. Le Français de 34 ans, 50e mondial, a été cueilli à froid par Jeffrey John Wolf, 21 ans et 144e mondial. L’Américain a pris le service de son adversaire pour se détacher 3-1 dans la première manche. Piqué au vif, le Français a débreaké dans la foulée et a remporté sept des huit jeux suivants pour mener 6-4, 2-0, puis 4-1 après un double break plein d’autorité. Malgré la perte d’un jeu de service, Richard Gasquet s’est appuyé sur un service solide (8 aces au total) pour finalement s’imposer en s’évitant un troisième set. Le Biterrois est qualifié pour le deuxième tour où il défiera Roberto Bautista Agut.

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *