Les 7 joueurs à suivre pour le premier Masters 1000 de la saison sur terre

Le Masters 1000 de Monte-Carlo est traditionnellement le premier grand tournoi de la saison sur terre battue. Une excellente occasion, encore cette année, de faire le point sur les forces en présence sur cette surface.

12 avril 2021
Monte Carlo Rolex Masters

Le premier des trois Masters 1000 de l’année sur terre battue est toujours accompagné d’une certaine excitation. Le tennis a été privé de son rendez-vous annuel à Monte-Carlo en 2020, en raison de la pandémie de coronavirus. Cette année, les grands noms sont présents, et cette semaine devrait donner une première indication sur les joueurs prêts à réussir une grande saison sur terre.

Cette semaine marque le retour de deux membres du Big 3, Novak Djokovic et Rafael Nadal, qui n’étaient plus apparus sur le circuit depuis l’Open d’Australie. D’autres valeurs montantes pourraient faire parler d’elles, comme Jannik Sinner, Aslan Karatsev, Hubert Hurkacz et Lorenzo Musetti. Les quatre étaient quasi-inconnus la dernière fois que le Monte-Carlo Rolex Masters s’est disputé, en 2019, bien avant que le coronavirus ne devienne une réalité.

Tour d’horizon de ces joueurs que nous sommes impatients d’observer à Monte-Carlo cette année.

1. Djokovic reste l’homme à battre, mais pas sur terre battue

D’une certaine manière, la principale interrogation de la saison 2021 sur terre battue est la même que ces cinq, voire dix, dernières années : Novak Djokovic parviendra-t-il à y produire son meilleur tennis pour pouvoir concurrencer Rafael Nadal ? Le Serbe affiche un bilan de 7 victoires pour 18 défaites contre Nadal sur terre battue, ce qui signifie qu’il a battu le « King of Clay » plus que n’importe quel autre joueur sur cette surface, y compris quatre fois en finale (4-8). Mais la finale à sens unique à Roland-Garros l’année dernière a été difficile à avaler, Djokovic ayant laissé passer l’occasion d’égaler Nadal avec 19 titres du Grand Chelem et ayant été surclassé sur le terrain. Les doutes nés de cette raclée seront-ils toujours présents, ou Djokovic sera-t-il capable de se surpasser ce printemps ? Il le devra, parce qu’un grand niveau tennis est requis pour stopper Nadal.

Djokovic assure se sentir prêt à bien jouer dès Monte-Carlo, même s’il n’a pas disputé un match officiel en deux mois.

« Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit de spécial à faire au niveau de ma préparation pour que je me sente à 100% sur le court, a-t-il expliqué aux journalistes dimanche. Je me suis beaucoup entraîné sur terre battue, en fait depuis que j’ai annoncé mon forfait pour Miami. Ici à Monte-Carlo, où je vis avec ma famille, c’était pratique et très agréable. »

2. Rafa, le prince de Monte-Carlo

11 titres, et ce n’est peut-être pas fini… La domination de Rafael Nadal sur le Monte-Carlo Rolex Masters est unique dans un Masters 1000. L’Espagnol est d’ailleurs le seul à avoir remporté un tournoi au moins 11 fois dans sa carrière, et l’a fait dans trois tournois différents (Roland-Garros, Monte-Carlo, Barcelone). Nadal a gagné jusqu’à 46 matchs de suite à Monte-Carlo, avant que Novak Djokovic ne le batte en finale en 2013, et l’Espagnol a décroché trois titres supplémentaires depuis.

Avec un bilan de 71 succès pour seulement cinq défaites, Nadal vise un douzième titre en Principauté. Il assure se sentir frais physiquement et est heureux de revenir dans un de ses lieux favoris.

« Je suis content de la façon dont je joue. Mon corps est en bonne forme en ce moment. Je suis excité de jouer à nouveau à Monte-Carlo. Comme chacun le sait, c’est l’un de mes tournois préférés, sans aucun doute. J’adore être ici. »

Il y a bien plus qu’un trophée en jeu pour Nadal. Il peut aussi repasser devant Daniil Medvedev au classement s’il atteint la finale et que le Russe ne se hisse pas dans le dernier carré. Si Medvedev y parvient, Nadal devra remporter la victoire pour redevenir le dauphin de Djokovic. Cela signifierait qu’il aurait battu Medvedev en demi-finale.

Les vainqueurs de Monte-Carlo depuis 2005

  • 2019 : Fabio Fognini
  • 2018 : Rafael Nadal
  • 2017 : Rafael Nadal
  • 2016 : Rafael Nadal
  • 2015 : Novak Djokovic
  • 2014 : Stan Wawrinka
  • 2013 : Novak Djokovic
  • 2012 : Rafael Nadal
  • 2011 : Rafael Nadal
  • 2010 : Rafael Nadal
  • 2009 : Rafael Nadal
  • 2008 : Rafael Nadal
  • 2007 : Rafael Nadal
  • 2006 : Rafael Nadal
  • 2005 : Rafael Nadal

3. L’heure de la confirmation pour Hurkacz

Maintenant qu’Hubert Hurkacz a remporté un Masters 1000 et figure dans le Top 20 ATP, reste à savoir s’il peut se servir de la confiance engrangée pour devenir une vraie menace sur la durée pour les meilleurs joueurs sur le circuit. Son bilan en carrière sur terre battue (36,4% de victoires, 8-14) indique que ça pourrait être compliqué. Mais cette semaine nous en dira beaucoup sur sa capacité à briller sur cette surface. Il pourrait affronter Novak Djokovic au troisième tour, s’il parvient à battre le qualifié Thomas Fabbiano, puis le vainqueur du duel entre Dusan Lajovic et Dan Evans.

4. Evans n’y arrive pas sur terre battue

La semaine passée, Dan Evans s’est procuré quatre balles de match contre Lorenzo Musetti au premier tour à Cagliari. Il était ainsi tout proche de remporter son premier match dans le tableau principal d’un tournoi sur terre battue depuis 2017. Mais la série de défaites du N.1 britannique sur l’ocre s’élève désormais à dix. Prochain adversaire : Dusan Lajovic. Evans n’est pas un terrien, mais il n’est pas aussi en difficulté que cette série voudrait bien le faire croire.

5. Medvedev peut-il briller sur terre ?

Avant que Daniil Medvedev ne remporte trois Masters 1000, en 2019, ce qui semble remonter à une éternité, le Russe a atteint sa première demi-finale de Masters 1000 en dominant Stefanos Tsitsipas et Novak Djokovic à Monte-Carlo. Etait-ce simplement une anomalie dans un parcours compliqué sur terre battue ? Les statistiques tendraient à le montrer. En carrière, sur le circuit principal, Medvedev affiche un bilan de 10 victoires pour 18 défaites sur terre et a perdu ses quatre matchs à Roland-Garros. Restant sur 6 revers consécutifs sur ocre, il espère faire mentir ces chiffres en 2021.

Que Medvedev joue bien ou pas, ça ne changera probablement pas ce qu’il ressent sur la surface qu’il apprécie le moins. Ce dimanche, à Monte-Carlo, il a admis qu’il ne prenait pas de plaisir à jouer sur terre battue.

« Je ne m’en cache pas, je n’aime pas la terre battue. Il n’y a rien que j’apprécie. Il y a toujours des faux-rebonds, vous êtes sale après avoir joué. Je n’aime vraiment pas jouer sur terre battue. »

6. Sinner contre Djokovic: Le match dont chacun rêve

Jannik Sinner n’a disputé que 17 matchs sur terre battue sur le circuit principal. Mais il a dépassé toutes les attentes la saison passée en allant jusqu’en quarts de finale à Roland-Garros, pour ses grands débuts Porte d’Auteuil. Le prodige italien a battu des Tops 10 sur terre en 2020, à savoir Stefanos Tsitsipas (Rome) et Alexander Zverev (Roland-Garros). Il affrontera Albert Ramos-Viñolas, demi-finaliste à Marbella la semaine dernière, au premier tour. En cas de victoire, il retrouverait Djokovic pour un deuxième tour hyper attendu. Le monde du tennis aura les yeux rivés sur ce duel, s’il devait avoir lieu.

7. Rublev vise plus haut, mais un sacré tableau l’attend

Andrey Rublev est le joueur qui a gagné le plus de matchs sur le circuit ATP en 2021, et il continue sur le rythme effréné de 2020, quand il a terminé avec un bilan de 41-5, pour cinq titres et deux quarts de finale en Grand Chelem. Mais Rublev n’a jamais rencontré un grand succès en Masters 1000. Tant qu’il ne franchira pas un cap à ce niveau, il ne pourra pas s’installer dans le Top 5. Rublev n’a remporté que deux matchs en quatre Masters 1000 disputés sur terre battue. Le Russe tient une excellente occasion de poursuivre sur la lancée de sa demi-finale à Miami il y a une dizaine de jours. Il est bon sur la surface (titre à Hambourg en 2020) et ses résultats devraient suivre.

Mais ce ne sera pas simple pour Rublev. Il peut affronter Roberto Bautista Agut au troisième tour et s’il passe, il devrait croiser Nadal en quarts de finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *